31 janvier 2017

Sadako vs. Kayako de Kōji Shiraishi - 2017

Voici le moment qu'on attendait tous, ne le niez pas, petits fripons : la rencontre au sommet entre la fille aux cheveux gras de The Ring et la fille à la gorge prise de Ju-On... Oui, on se dit parfois que les pitchs, au cinéma, tiennent lieu de scénario, et on imagine bien ce Kōji Shiraishi arriver chez le producteur avec cette seule ligne de script. Le film ne va d'ailleurs pas beaucoup plus loin que ça. Durant les 99% de la bobine, on assiste à deux histoires séparées : d'un côté deux adolescentes qui remettent la main sur la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

31 janvier 2017

La La Land (2017) de Damien Chazelle

  Ah La La Land, on l'attendait ce retour de la comédie musicale hollywoodienne, clame-t-il alors même qu'il n'est pas spécialement fan du genre... Ah on l'attendait... Et on l'attend encore, remarquez. Oui, bon, moult sont ceux qui ont aimé ce film léger comme une bulle de savon, indigent comme un avis de Gilles Verdez. C'est assez étrange même s'il faut reconnaître que ces derniers temps les films américains qui donnent envie, ne serait-ce que sur le papier, sont devenus peau de chagrin... Certes, voilà un film gai, bien... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:34 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
31 janvier 2017

Comancheria (Hell or High Water) de David Mackenzie - 2016

Je veux bien qu'on nous serve du bon vieux classique de chez classique, mais quand même, à un tel degré de déjà vu, on appelle ça du copié-collé. Mackenzie ne manque pas de subtilité, c'est un bon point pour lui. Ses personnages sont plutôt bien dessinés, et le film opère même un subtil glissement des rapports de force au fur et à mesure de son déroulement. Au départ, deux "couples" : deux frères dont la mère vient de mourir, et dont la propriété risque d'être reprise par la banque, décident de récupérer leur argent là où il est, en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2017

Entrée des Artistes de Marc Allégret - 1938

On croirait pas, comme ça, mais voici l'entrée de Marc Allégret dans la liste de nos réalisateurs ; comme quoi, on peut passer 10 ans sans voir de films de Marc Allégret. Au vu de ce mélodrame bourgeois, on peut le comprendre. Je gardais un très bon souvenir de ce film, que j'avais vu alors que je me préparais à devenir un brillant comédien raté, et j'y avais vu les leçons de Jouvet, son intransigibilité, son intelligence, ses bons mots ambigus. Et c'est vrai que cette partie-là du film est passionnante. Une partie de l'action se... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 janvier 2017

Tu ne tueras point (Hacksaw Ridge) (2016) de Mel Gibson

Quand on s'apprête à mater un film de Mel Gibson, on est toujours en attente de pudeur, de tact, de sobriété, d'implicites, de nuances, d'émotion feutrée. Tu ne tueras point (titre français ô combien audacieux vu que Mel, pour reprendre une blague d'un autre Mel citée récemment par mon comparse, tue en un film plus de figurants que Cecil B. De Mille dans toute sa carrière) ne déroge point à la règle et convient parfaitement pour un samedi soir de troubadour lorsque l'envie nous prend d'égorger sa pizza tout en bouffant des seaux... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2017

La Danseuse (2016) de Stéphanie Di Giusto

Voilà un tout petit film qui possède quelques instants de grâce (les très courtes performances de Soko sur scène ou la séance d'entrainement menée énergiquement par icelle dans les bois avec de multiples danseuses) mais qui traine un peu en longueur. On a ainsi malheureusement l'impression au bout d'une heure d'avoir tout compris et tout vu des personnages (Soko, qui s'épuise dans ses préparations et dont on devine à l'avance la chute physique ; le neurasthénique Gaspard Ulliel, protecteur de Soko, dont l'on voit venir de très loin... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 janvier 2017

Loving (2017) de Jeff Nichols

Il y avait toujours un petit côté pénible chez Jeff Nichols avec cette façon d'enchaîner malicieusement les temps creux, de faire monter insidieusement le suspense, avant un final des plus surprenants. Il a la bonne idée cette fois, de ne faire un film, de bout en bout, que de temps creux, toute en légères nuances, à peine porté par la musique d'un certain David Wingo que l'on soupçonne d'être fan de Desplats - c'est un peu toujours pareil ces nappes de violons qui viennent s'insérer entre deux dialogue pour instaurer une certaine... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2017

Le Shérif est en prison (Blazing Saddles) de Mel Brooks - 1974

Amis de la poésie, bonsoir. Si vous comptez sur Mel Brooks pour apporter un peu de finesse à la comédie américaine, vous vous trompez de porte. Voilà le film le plus douteux du monde, où des cow-boys avinés pêtent pendant 5 minutes après avoir mangé des fayots, où les blagues racistes fusent, où des débiles mentaux joués au rabais assomment des chevaux à coups de poing, et où un des gags fondamentaux est de voir Mel Brooks en caleçon loucher sur les nibards de sa secrétaire. Ahahahah. La finesse ne sera donc pas des nôtres... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 janvier 2017

Une Génération de Philippe Grandrieux - 1982

Dès ses débuts, Grandrieux faisait dans l'expérimental, et réfléchissait déjà au sens et aux limites du documentaire. En bon élève de Chris Marker, mais un Chris Marker qui aurait aussi fait un stage chez Kenneth Anger, il se tient avec Une Génération pile à la frontière entre politique, portrait intime et expérimentation formelle. Qu'est la gauche en 1982, juste après l'élection de Mitterrand, qu'il commence par filmer par le regard de ceux qui l'ont faite : un groupe de trentenaires devant la télévision le soir du grand soir,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 janvier 2017

LIVRE : Vous n'étiez pas là d'Alban Lefranc - 2009

Lefranc s'est mis en tête de dresser le portrait de quelques figures mythiques du XXème siècle, et choisit plus particulièrement les plus barrées et rebelles d'entre elles. Parmi celles-ci, place singulière est faite à Nico. Rebelle presque malgré elle, au bon moment au bon endroit, elle est une ombre mystérieuse, qui traverse ce livre devant les yeux un peu inquiets de Lefranc. Son énigme est difficile à percer, elle qui s'est trouvée aussi bien sur les podiums de mannequin que dans le cinéma de Garrel, au micro avec Lou Reed ou en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :