Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Shangols
REALISATEURS
GODARD Jean-Luc 1 2
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
5 février 2020

Les mille et une Nuits (Il fiore delle mille e una notte) (1974) de Pier Paolo Pasolini

Les mille et une Nuits (Il fiore delle mille e una notte) (1974) de Pier Paolo Pasolini
C'est un film étrangement apaisant que nous livre le gars Pasolini. Certes, le sexe est un sujet explosif sous certaines latitudes et l'on se doute que ces 1001 nuits qui montrent la plupart des personnages dans le plus simple appareil ont dû véhiculer...
28 septembre 2018

Théorème (Teorema) de Pier Paolo Pasolini - 1968

Théorème (Teorema) de Pier Paolo Pasolini - 1968
De la haine anti-bourgeoise transformée en acte religieux. Voilà bien longtemps que je n'avais pas revu ce film pourtant fondamental pour moi, et sa re-vision m'a proprement ébloui. Pasolini est le seul à pratiquer ce cinéma impur, parvenant à concilier...
17 avril 2009

L'Évangile selon saint Matthieu (Il Vangelo secondo Matteo) de Pier Paolo Pasolini - 1964

L'Évangile selon saint Matthieu (Il Vangelo secondo Matteo) de Pier Paolo Pasolini - 1964
Assurément un des plus grands films du père PPP, qui trouve là la pierre de touche de son cinéma. Toujours aussi proche du peuple, toujours aussi mystique et terrien à la fois, il livre une vision de la vie du Christ hyper-personnelle, tout en respectant...
23 mars 2009

La Rabbia de Pier Paolo Pasolini - 1963

La Rabbia de Pier Paolo Pasolini - 1963
Je ne sais pas qui a donné les clés des archives à Pasolini, mais il a dû s'en mordre les doigts s'il voulait du film lisse. La Rabbia est l'archétype du film politique des années 60, celui qu'on retrouve chez Godard, Marker ou Ivens, celui qui fait mal...
14 mars 2009

Le Décameron (Il Decameron) de Pier Paolo Pasolini - 1971

Le Décameron (Il Decameron) de Pier Paolo Pasolini - 1971
J'aime bien quand PPP fait dans le crasseux, ça doit être mon côté régressif. Premier volet de sa trilogie de la vie, Il Decameron réussit le pari audacieux de mêler la grande Culture, celle des écrivains classiques et de la peinture Renaissance, à la...
18 décembre 2008

Porcherie (Porcile) de Pier Paolo Pasolini - 1969

Porcherie (Porcile) de Pier Paolo Pasolini - 1969
Autant certains films théoriques de Pasolini peuvent m'enthousiasmer (Théorème ou Salo), autant je suis resté un peu de marbre devant ce film aux allures de scandale. Trop allégorique sûrement, trop purement cérébral, ou trop poétique dans le sens abscons...
3 septembre 2008

Carnet de notes pour une Orestie africaine (Appunti per un'Orestiade africana) de Pier Paolo Pasolini - 1970

Carnet de notes pour une Orestie africaine (Appunti per un'Orestiade africana) de Pier Paolo Pasolini - 1970
Voilà ce que j'appelle un machin bizarre : PPP se met en tête de mettre en scène en Afrique Noire une adaptation de L'Orestie d'Eschyle, et Carnet de notes pour une Orestie africaine est en fait une sorte de film de repérage ; armé de sa caméra, le gars...
23 juin 2008

Les Contes de Canterbury (I racconti di Canterbury) de Pier Paolo Pasolini - 1973

Les Contes de Canterbury (I racconti di Canterbury) de Pier Paolo Pasolini - 1973
PPP n'y va pas avec le dos de la cuillère dans cette joyeuse production malpolie et cradouille. On voit bien que ce qui l'intéresse le plus dans cette adaptation de Chaucer, c'est le pipi-caca-prout, qui semble le faire hurler de rire : en attestent ces...
18 mai 2008

Accattone de Pier Paolo Pasolini - 1961

Accattone de Pier Paolo Pasolini - 1961
Pasolini n'a jamais été le plus optimiste des compères, et dès Accattone on le sent totalement livré au désespoir. Le film pourrait porter comme frontispice la phrase de Dante, prononcée d'ailleurs par une pute à un moment : "Toi qui entres ici, abandonne...
19 décembre 2007

Médée (Medea) de Pier Paolo Pasolini - 1969

Médée (Medea) de Pier Paolo Pasolini - 1969
Très beau film que ce Medea , au sens purement esthétique du terme. Jamais peut-être le cinéma de Pasolini n'a su aussi bien filmer les rythmes et les lumières de la nature, n'a su aussi bien introduire la solarité dans chacun de ses plans. La tragédie...
11 août 2007

Salò ou les 120 journées de Sodome (Salò o le 120 giornate di Sodoma) de Pier Paolo Pasolini - 1976

Salò ou les 120 journées de Sodome (Salò o le 120 giornate di Sodoma) de Pier Paolo Pasolini - 1976
Entre deux bouquins, il faut bien rigoler un peu. J'ai toujours adoré Salò o le 120 giornate di Sodoma , et en même temps c'est un film que je trouve effectivement révoltant et quasi-inregardable. L'effet Pasolini, quoi. En tout cas, inutile de rajouter...
22 mai 2007

Oedipe Roi (Edipo Re) de Pier Paolo Pasolini - 1967

Oedipe Roi (Edipo Re) de Pier Paolo Pasolini - 1967
Le moins qu'on puisse dire, c'est que Pasolini ne fait pas dans la demie-mesure : son Edipo re est brutal, sanguin, souvent hystérique, et appuie systématiquement là où ça grince, où ça choque, où ça fait mal : musique lancinante (une flûte qui vous vrille...
10 août 2006

Mamma Roma (1962) de Pier Paolo Pasolini

Mamma Roma (1962) de Pier Paolo Pasolini
Ce qui reste d'abord de ce film bouleversant, c'est Anna Magnani. Je ne me souviens pas de l'avoir vue si émouvante, si sublimement belle de dignité et de rires, de tristesse et de force. Dieu (ou un de ses sbires) sait bien pourtant qu'elle a souvent...
12 avril 2006

Des oiseaux petits et grands (Uccellacci e Uccellini) (1966) de Pier Paolo Pasolini

Des oiseaux petits et grands (Uccellacci e Uccellini) (1966) de Pier Paolo Pasolini
Pas facile d'aborder ce film, l'ennui progressif me gagnant malgré moi dans ce qui ressemble à une longue errance à travers l'Italie comme si les héros d' En attendant Godot prenaient la route. Beaucoup de choses me sont un peu passées au dessus de la...
20 mars 2006

Qu'est-ce que les Nuages ? (Che cosa sono le nuvole ?) de Pier Paolo Pasolini - 1967

Qu'est-ce que les Nuages ? (Che cosa sono le nuvole ?) de Pier Paolo Pasolini - 1967
Voilà un petit court-métrage qui paraîtrait aberrant de nos jours, absolument infaisable en termes économico-rentables. Dans un théâtre de marionnettes, les acteurs (Toto, Ninetto Davolli, Laura Betti, excusez du peu) jouent une version euh... comment...
16 mars 2006

Comizi d'Amore de Pier Paolo Pasolini - 1964

Comizi d'Amore de Pier Paolo Pasolini - 1964
Voilà encore un cinéaste que j'adule. Pasolini attrape sa caméra légère, son pull marin (j'ai le même, mais je sais pas pourquoi, j'ai pas sa classe), et sillonne l'Italie pour dresser un portrait de la sexualité vue par ses compatriotes. Ca pourrait...
Derniers commentaires
Cycles
Cycle Collection Criterion 1 2 3 4 5 6
Cycle Cinéma Japonais 1 2 3 4 5 6 7
Cycle Festival de Cannes 1 2
Cycle Western 1 2 3
 
 
Best of 70's      80's      90's      00's      10's
 
Ecrivains