Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Shangols
REALISATEURS
GODARD Jean-Luc 1 2
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
19 février 2021

Le Magicien du Fer (in Pour le Plaisir) de Georges Franju

Le Magicien du Fer (in Pour le Plaisir) de Georges Franju
Du lourd au programme avec cette interview, accrochez-vous bien, du petit-fils de Gustave Eiffel qui connaît son parent sur le bout des ongles. Une famille originaire d'outre-Rhin, un Gustave qui foire polytechnique (le naze) pour rentrer à Centrale -...
6 février 2021

Les Poussières (1953) de Georges Franju

Les Poussières (1953) de Georges Franju
Envie d'un grand nettoyage de printemps avant l'heure ? Regardez donc plutôt Les Poussières du gars Franju qui, à l'époque, se fit un devoir de nous mettre en garde contre ce fléau : de la poussière de lin à la poussière de silice (qui te nique les poumons...
7 mai 2020

Pleins Feux sur l'Assassin (1961) de Georges Franju

Pleins Feux sur l'Assassin (1961) de Georges Franju
Franju adapte Boileau-Narcejac et nous livre le thriller le plus tendu de ces soixante dernières années ! Alors oui, non, c'est pas vraiment le cas. On n'est pas non plus, remarquez-le bien, dans le polar poétique franjuesque où tout se passe dans une...
5 mai 2020

Le Métro (1934) de Georges Franju & Henri Langlois

Le Métro (1934) de Georges Franju & Henri Langlois
Il est un temps où l'on a vingt ans et où l'on filme ce qui incarne le mouvement. Premier film de Franju accompagné d'un Langlois qui fera son petit bonhomme de chemin dans le milieu du cinéma. Le sujet est clair, la façon d'en rendre compte un peu moins....
15 avril 2020

Les Yeux sans visage de Georges Franju - 1960

Les Yeux sans visage de Georges Franju - 1960
C'est bien triste, mais je suis quand même pas mal déçu par ce film que je n'avais pas revu depuis ma tendre adolescence. Je pense finalement que je ne suis pas très franjuesque, pour tout dire : ses films me paraissent toujours très datés, mal rythmés,...
4 octobre 2019

Monsieur et Madame Curie (1956) de Georges Franju

Monsieur et Madame Curie (1956) de Georges Franju
Je veux bien admettre qu'on est parfois là où on nous attend le moins - si quelqu'un nous attend. Eh oui, un petit court annuel du gars Franju, ça fait pas de mal ; aujourd'hui, chers auditeurs, vous apprendrez tout sur la façon dont Marie et Pierre Curie...
15 décembre 2017

Le grand Méliès (1952) de Georges Franju

Le grand Méliès (1952) de Georges Franju
La magie de Noël, la magie de Méliès voilà une introduction bien facile pour ce moyen-métrage de l'ami Franju qui rend hommage à l'inventeur des effets spéciaux cinématographiques (sans contestation, voilà). Méliès, qui, en 1928, ruiné, dut se contenter...
17 février 2017

En passant par la Lorraine (1950) de Georges Franju

En passant par la Lorraine (1950) de Georges Franju
Exhumons quelques courts-métrages oubliés de, cette fois-ci, l'ami Franju - oui, moins respecté et célébré que JLG, certes. Voici donc un bien joli documentaire qui nous emmène dans une région que je ne connais absolument point : La Lorraine. Ah la Lorraine,...
15 janvier 2017

Mon Chien (1955) de Georges Franju

Mon Chien (1955) de Georges Franju
Un film sur les chiens abandonnés réalisé par Georges Franju, je ne pouvais sérieusement pas passer à côté. Il s'agit de l'histoire de Pierrot (interprété par le berger allemand Rex - propriétaire M. Lesourd - qui ne fit par carrière) que ses maîtres,...
28 septembre 2016

Judex (1963) de Georges Franju

Judex (1963) de Georges Franju
Il y a quand même quelque chose de jubilatoire dans ce Judex . Les quinze premières minutes sont proprement éblouissantes, Franju plantant l'atmosphère avec une mise en scène et des cadres proprement parfaits au service de ses personnages : le banquier...
5 avril 2015

La Faute de l'Abbé Mouret (1970) de Georges Franju

La Faute de l'Abbé Mouret (1970) de Georges Franju
La Faute de l’Abbé Mouret n’est pas l’oeuvre la plus réputée de Georges Franju. Et c’est pas volé. A son meilleur, c’est nos parcs et jardins de France croisant Bilitis. A son pire, c’est Francis Huster chopant une pleurésie en jouant à l’abbé puis se...
12 septembre 2011

Thérèse Desqueyroux (1962) de Georges Franju

Thérèse Desqueyroux (1962) de Georges Franju
"Vous osez avoir un avis ?Vous n'avez qu'à écouter, qu'à recevoir mes ordres.Je ne cède pas à des considérations personnelles. Je m'efface, la famille compte, seule." Quel terrible personnage "anodin" plein de suffisance et... de creux que celui incarné...
22 septembre 2010

Hôtel des Invalides (1952) de Georges Franju

Hôtel des Invalides (1952) de Georges Franju
Une petite visite guidée narrée par l'ami Michel Simon, cela ne peut jamais faire de mal. Un musée à la Gloire des illustres soldats ? Ouais, n'empêche qu'ils ont salement morflé, car comme le dit le célèbre commentateur de sa voix inoubliable : "La guerre...
19 août 2010

La première Nuit (1958) de Georges Franju

La première Nuit (1958) de Georges Franju
Pour ne pas rester en froid avec l'ami Georges après la vision de Thomas l'Imposteur , j'ai enquillé avec son dernier court-métrage réalisé juste avant son premier long (tout cela est logique) La Tête contre les Murs . Il s'agit des errances dans le métro...
19 août 2010

Thomas l'Imposteur (1964) de Georges Franju

Thomas l'Imposteur (1964) de Georges Franju
Je ne voudrais pas être méchant avec l'ami Georges, mais voilà un film qui sent bougrement la naphtaline. Une adaptation du roman de Cocteau (après la vision, récemment, des Parents terribles , on ne peut pas dire que le Jeannot ait, personnellement,...
6 octobre 2009

La Tête contre les Murs (1959) de Georges Franju

La Tête contre les Murs (1959) de Georges Franju
Un peu le cul entre deux chaises après la découverte de ce film de Franju qui vient de ressortir dans une version somptueuse - la collection magique The Masters of Cinema. On apprécie à la fois, avec bonheur, certaines images, un rythme, déjà quasi hypnotiques,...
7 avril 2009

Le Sang des Bêtes de Georges Franju - 1949

Le Sang des Bêtes de Georges Franju - 1949
Vous voulez du réalisme ? En voilà. Franju livre ici un film complètement border-line, d'une troublante ambiguité, et incontestablement un des films les plus brutaux et radicaux du cinéma français. Ca commence pourtant plutôt de façon champêtre : une...
4 janvier 2009

Nuits rouges (1974) de Georges Franju

Nuits rouges (1974) de Georges Franju
Et dire que nous avions oublié ce bon vieux Georges dans la colonne de gauche. Bon, franchement, Nuits rouges est un peu nase et a terriblement mal vieilli, peut-être plus que Michel Drucker, même, qui a pourtant toujours été vieux. Moi qui adore Les...
Derniers commentaires
Cycles
Cycle Collection Criterion 1 2 3 4 5 6
Cycle Cinéma Japonais 1 2 3 4 5 6 7
Cycle Festival de Cannes 1 2
Cycle Western 1 2 3
 
 
Best of 70's      80's      90's      00's      10's
 
Ecrivains