02 juillet 2014

Adieu au Langage de Jean-Luc Godard - 2014

Toujours tâche ardue que de parler des longs-métrages récents de JLG, tant la majeure partie du sens se retrouve en général dans les limbes de l'expectation dubitative. Adieu au Langage ne faillit pas à la règle, et se situe à l'exact endroit de ma perplexité. On avait laissé notre Jean-Luc en plein accès morbide, on sait depuis les Histoire(s) du Cinéma qu'il creuse sa tombe et fait ses adieux à tout. Or, malgré le titre de ce nouvel opus, le voilà étrangement léger, ce qui veut dire que, dans ses grands moments, le film est d'une... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mai 2014

Khan Khanne de Jean-Luc Godard - 2014

Conçu comme une missive envoyée à Gilles Jacob pour expliquer son absence au festival de Cannes, ce petit film de Godard s'avère être une très jolie clé pour pénétrer son monde intérieur actuel. On sait le compère de plus en plus retiré dans sa lointaine province au milieu de ses VHS, et être ainsi en prise directe avec lui est chose précieuse. Godard n'est plus vraiment de ce monde, il ne cesse de le clamer un peu partout : il appartient désormais à un passé, ou à un univers entièrement cinématographique, simplement encore attaché... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2014

Le dernier Mot de Jean-Luc Godard - 1988

Dans le cadre de la série "Les Français vus par", voici "Le français entendu par" Jean-Luc Godard. On reconnaît d'entrée de jeu le compère : il vous prend un cahier des charges, et vous le déchiquette façon pitbull pour vous rendre une copie aussi sybilline que fulgurante. Pour lui, donc, la France c'est d'abord la langue française, à laquelle il va rendre hommage au cours d'un film intrépide et intello. C'est d'autant plus original que les premiers mots sont dits en allemand ; on est dans les derniers jours de la deuxième guerre,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 février 2014

Le Rapport Darty de Jean-Luc Godard - 1989

Ah je vous confirme que voilà là de la pure rareté comme on l'aime, et d'ailleurs la copie que j'ai pu en récupérer semble avoir été mâchonnée puis recrachée. Tant pis : c'est un tel bonheur d'arriver à dénicher ce genre de machins qu'on veut bien supporter toutes les copies de copies de copies de VHS possibles. Lettre d'un client à une entreprise : c'est ce que voudrait bien obtenir Darty, l'enseigne étant visiblement désireuse de s'offrir une longue publicité vantant les mérites de ses services. Mais ces cons, ils ont fait... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 mai 2013

Puissance de la Parole (1988) de Jean-Luc Godard

Bon c'est quand même au départ une commande de France-Telecom qu'ils ont d'ailleurs dû remiser par devers eux vu qu'ils ne s'en sont jamais servis... Une rupture au téléphone relayée par le satellite, la solitude de notre pauvre garagiste d'un côté, une Laurence Cote intraitable de l'autre, une Laurence que l'on retrouve plus tard avec un Jean Bouise dévoué a ses pieds. Et sinon ? Bon apparemment le film devait faire 25 minutes et ma version n'en fait que 12 (un director's cut...?) bien que j'aie semble-t-il le truc en entier...... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 avril 2013

Comment ça va ? (1978) de Jean-Luc Godard et Anne-Marie Miéville

Réflexion sur le sens de l'information à travers un petit film réalisé dans une rédaction et commenté par une secrétaire, Odette (Miéville) et son boss, ainsi que sur le sens des images, des photos en une des journaux et des textes qui les accompagnent. On passe bien trente minutes à comparer une photo de manifestation au Portugal et une photo d'une grève en France : parallèles entre les attitudes révoltées du personnage central, ici et ailleurs, volonté de tenter de déchiffrer dans ses moindres pixels ce que la photo nous raconte -... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 janvier 2013

Adieu au TNS (1998) de Jean-Luc Godard

Je vois certains d'entre vous blêmir de jalousie (tiens, ne serait-ce pas Gols juste là-bas, dans le coin de la salle, près du radiateur ?)  en vous demandant : mais comment se fait-ce ? Ce truc est invisible ! Oui, bon, tout l'honneur en revient, une nouvelle fois, à l'équipe de KG, mais brisons là... On aurait presque l'impression de violer (une fois n'est pas coutume) l'intimité du sieur puisque cette vidéo est une "lettre filmée" qui s'adresse non point à nous mais au TNS, le Théâtre National de Strasbourg (avec lequel,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 mai 2012

Detective (1985) de Jean-Luc Godard

  Malgré tout le respect que je dois au grand Jean-Luc, force est de constater que Detective demeure consternant de platitudes et d'absence d'audace. Oh oui, il y a bien un improbable scénario - un couple qui réclame de l'argent à un entraîneur de boxe poursuivi lui-même par la mafia, deux détectives qui enquêtent sur le mystérieux assassinat d'un prince - mais Godard fait preuve d'un incroyable laisser-aller aussi bien dans l'écriture des dialogues que dans la direction d'acteurs. Dès la première seconde, on s'ennuie ferme et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2012

Scénario de Sauve qui peut (la vie) de Jean-Luc Godard - 1979

Comme il le faisait parfois à cette époque, JLG se pique d'un petit court-métrage pour expliquer aux éventuels financeurs de son film quel sera le projet, essai en images qui accompagne l'envoi du scénario. Ce qui serait drôle, ce serait de voir également la tronche des destinataires, tant ces petits essais sont, disons, ardus ; en tout cas, plutôt que d'éclairer le projet futur, ce film-là concernant Sauve qui peut (la Vie), une des œuvres les plus "lisibles" de Godard, ne fait que la rendre plus obscure. On ne recherchera donc rien... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2012

Six fois Deux - Sur et sous la communication de Jean-Luc Godard - 1976

1a : Y'a Personne et 1b : LouisonÇa commence sur les chapeaux de roue avec ces deux épisodes disposés en miroir, et qu'on pourrait sous-titrer : "ceux qui ne savent pas parler et ceux qui savent" ("sur et sous la communication" est le deuxième titre de la série, et on en comprend le sens dès ces premières parties). Dans la première moitié, nous voici face à un groupe de chômeurs se livrant à un entretien d'embauche face à JLG. Le film est dur, brutal presque dans son discours tranchant : nous voici face au prolétariat qui ne pense... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


  1  2  3  4  5    Fin »