28 janvier 2015

LIVRE : Danser les Ombres de Laurent Gaudé - 2015

Ca fait du bien de voir Gaudé revenir à ses amours pour le monde contemporain, qu'il avait délaissé lors du dommageable Pour seul Cortège. On pourra reprocher à Danser les Ombres tout ce qu'on reproche habituellement au bougre : c'est too much, c'est tellement lyrique que ça devient par endroits pompeux, c'est sérieux comme tout... mais le fait est que voilà tout de même un de ses meilleurs romans, je le clame haut et fort. Parce qu'il renoue avec la meilleure veine de Gaudé, celle du roman choral (entamé jadis avec le grand Cris),... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

24 janvier 2015

LIVRE : Soumission de Michel Houellebecq - 2015

Il est toujours plaisant de retrouver le gars Houellebecq  à la (wak) barre. Cette fois le type se lance dans le roman de « politique fiction à brève échéance » : en 2022, la pire des catastrophes planétaires  risque d’avoir lieu en France avec la nomination de François Bayrou comme premier ministre…  notons également l’élection d’un président (face à la Marine) issu d’un mouvement musulman modéré… modéré, certes, mais musulman tout de même (conversion religieuse conseillée pour les fonctionnaires, femmes... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
22 janvier 2015

LIVRE : Apprendre à finir de Laurent Mauvignier - 2000

Le sommet de l'oeuvre de Mauvignier ? Je serais prêt à être d'accord, tant ce bouquin me laisse, même à la deuxième lecture, aussi pantois qu'à la première. Il s'agit encore une fois de la désintégration d'une cellule, cette fois celle que forme un couple dans ses dernières heures d'existence. La narratrice nous raconte par le menu le lent rétablissment de l'homme qu'elle aime, paralysé après un accident, celui-ci étant advenu dans un moment de crise au sein du couple : le mari est infidèle, et la narratrice imagine "l'autre", tapie... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 janvier 2015

LIVRE : Kif de Laurent Chalumeau - 2014

Aimer Kif, c'est pas bien : voilà de la trash littérature pur jus, du roman de gare, de la chose jetable ; c'est bien simple : on croirait tout simplement qu'il s'agit d'un manuscrit inédit de San Antonio, avec ce que ça induit de gauloiseries, de peu d'exigence sur la postérité du texte et d'humour limite. Mais voilà : Chalumeau manie la langue populaire avec une verve qu'on n'avait pas vue depuis la mort de Dard, et vous trousse aux petits oignons un roman noir grand cru, avec petites pépées, truands du dimanche et flics verreux... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2015

LIVRE : Loin d'Eux de Laurent Mauvignier - 1999

Très belle idée que celle d'écrire un roman polyphonique sur les difficultés de communiquer - difficultés inter-générationnelles (un fils et ses parents) ou au sein d'un couple. Mauvignier donne la parole à tour de rôle à ces multiples protagonistes : ce père, Jean, incapable d'une attention, d'une parole positive envers son fils mais qui au fond...; cette mère, Marthe, possessive qui vit suspendue aux lettres de son fils sans jamais parvenir à comprendre ce qu'il ressent au fond...; Gilbert, le frère de Jean, toujours là pour jouer... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2015

LIVRE : La Mort à Venise (Der Tod in Venedig) de Thomas Mann - 1912

"Et son coeur était rempli et agité d'une tendresse paternelle, de l'inclination émue de celui dont le génie se dévoue à créer la beauté envers celui qui la possède". Un consciencieux écrivain en vacances subjugué par la beauté et la grâce d'un adolescent dans les miasmes de Venise. Un pitch simple comme une gondole sur lequel Visconti parviendra à voguer pendant plus de deux heures. On est d'abord admiratif de la prose de Thomas Mann ou disons de la précision et de la beauté de cette traduction : même les longues phrases sur des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 janvier 2015

LIVRE : Un Enfant de Dieu de Cormac McCarthy - 1974

Il n’est forcément pas toujours évident de s’attacher aux pas d’un personnage principal nécrophile, violeur, assassin, pédophile, voleur… Cet enfant de Dieu que nous expose McCarthy a tout d’un homme sauvage - il vit en pleine forêt, c’est la thématique du week-end - possède des instincts violents, primaires. Après une première partie où l’auteur, en quelques vignettes, conte diverses mésaventures de cet homme des bois, la seconde et la troisième partie paraissent moins fragmentées : on suit « dans la continuité » les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 janvier 2015

LIVRE : Après la Guerre de Hervé Le Corre - 2014

Un polar à la française avec argots du milieu, métaphores chiadées (...), ville de province dans l'après-guerre, guerre d'Algérie, camps de concentration, vengeance musclée, paternité bafoué, flics ripoux... Ouah, ouah, n'en jetez plus, je sens que ça déborde. Et c'est vrai qu'au départ on a presque peur de se faire submerger par cet ouvrage qui, à chaque chapitre, donne la voix à un nouveau personnage et ne cesse de faire des flashbacks de dix ans en arrière pour tenter de brouiller les pistes. Bon, je vous rassure, le tout rentre... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2014

LIVRE : Un Fantôme d'Eric Chevillard - 1995

Voilà un des derniers Chevillard qui avait échappé à mes lectures passionnées du sieur, et ç'eût été dommage de passer à côté : on est là dans la meilleure veine du sieur, un de ces textes expérimentaux au concept hasardeux qui se transforment peu à peu en brillants et profonds exercices de style. L'idée de base, ici, un peu semblable à celle de Palafox d'ailleurs : dresser le portrait d'un être hybride, c'est-à-dire d'un homme changeant au gré de pages de statut, d'âge, d'identité et de caractéristiques. Voici donc Crab, personnage... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 décembre 2014

LIVRE : Et rien d'autre (All that is) de James Salter - 2014

Je ne connaissais pas le gars James Salter qui semble aussi peu prolifique que l'ami Richard Ford. Je songe à Ford car leur écriture possède la même fluidité et les deux partagent un même sens inné de la narration. Peut-être que le style de Salter manque un peu, à mes yeux, de "tempérament" par rapport à des écrivains comme Harrison, Brautigan, McGuane et j'en passe mais on ne va pas faire la fine bouche - l'influence de nos bonnes vieilles "références" ricaines a aussi, parfois, ses limites... Salter nous raconte donc le destin sur... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


  1  2  3  4  5    Fin »