06 février 2016

LIVRE : Flipper, 1973 (1973-nen no pinbōru / Pinball, 1973) de Haruki Murakami - 1980

On sent bien à quel point le style de Murakami s'affine dans cette deuxième œuvre de la trilogie du rat. Ce roman est beaucoup moins débridé (pour ne pas dire décousu... ou bordélique) que le précédent, l'auteur se focalisant ici sur trois récits : le vague-à-l’âme du Rat (to drink beers or not to drink, to leave or not to leave...), la relation entre l'auteur et un certain flipper (nous avons eu avec l'ami Haruki des vies parallèles : le temps perdu à jouer au flipper, le temps gagné à courir des distances folles, le génie de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 janvier 2016

LIVRE : Ecoute le Chant du Vent de Haruki Murakami - 1979

Toute première œuvre de Murakami et premier volet de la fameuse trilogie du rat (suivront Pinball 1973 (sur ma table de chevet virtuelle) et La Course au Mouton sauvage - et éventuellement Danse, danse, danse…). Il y a dans ce premier jet un peu bancal - on passe d’un chapitre à un autre sans toujours repérer le fil rouge du bazar - déjà un petit ton murakamiesque (oui, on ne peut s’empêcher de voir ici ou là des traces de l’œuvre à venir) : ainsi ces dialogues assez légers entre un jeune homme et une jeune femme (deux cœurs... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
29 janvier 2016

LIVRE : Figurec de Fabrice Caro - 2006

Essayez de m'enlever des yeux une seule planche du grande bédéiste Fabcaro, et vous allez voir de quel bois je me chauffe. Avant d'être le génial auteur de Zaï zaï zaï zaï, de Carnets du Pérou ou de La Clôture, le sieur s'est essayé au roman, chez Gallimard s'il vous plaît, et le résutat était déjà fendard et sans prétention. Caro a ici tout pour faire un vieux roman de SF comme on les aime, sérieux et conceptuel ; mais, politesse oblige, il choisit plutôt d'écrire une comédie un peu amère. On admire du coup la modestie du gars, sa... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2016

LIVRE : Neverhome de Laird Hunt - 2014

Un souffle certain pour ce roman en forme de road-movie le long des sentiers cadavériques de la guerre de Sécession. Laird Hunt sait parfaitement gérer les tensions et les relâchements de sa trame, et nous offre une histoire assez poignante et mouvementée : une jeune femme se déguise en homme et part à la place de son mari (trop faible) faire la guerre contre les Sudistes. On passe par toutes les étapes de ce type d'intrigue : descriptions de champs de batailles terrifiants, anecdotes de camaraderie, aventures trépidantes, trahisons... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2016

LIVRE : Histoire de la Violence d'Edouard Louis - 2016

Si le personnage d'Edouard Louis vous gave à la télé, ouvrez donc son livre : il est à peu près à l'opposé du bougre. On est même carrément scié devant la merveilleuse tenue de ce bouquin à la construction savamment complexe, qui tranche avec la jeunesse de l'auteur et qui amène enfin un peu de tenue stylistique dans la littérature française contemporaine. Pour dire les choses, Louis a un style, un vrai, peut-être hérité de certains aînés (Mauvignier, Guibert, Faulkner) mais qu'il développe avec sa personnalité propre. Il trouve même... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 janvier 2016

LIVRE : On ne peut plus dormir tranquille quand on a une Fois ouvert les Yeux de Robert Bober - 2010

Suite à la lecture des Cahiers de l'Herne consacrés à Roché, j'avais été mis sur la piste de ce roman de Bober (lui-même assistant de Truffaut) où le personnage principal, Bernard Applebaum fait de la figuration dans Jules et Jim - suite à sa rencontre avec un certain Robert... Cet épisode du tournage de Jules et Jim n'est qu'un épisode parmi d'autres dans cette histoire très modianesque (films, photos, lettres font constamment resurgir le passé) mais permet au narrateur au moins deux choses essentielles : l'une sera d'embrasser,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


23 janvier 2016

LIVRE : Construire un Feu (To Build a Fire) de Jack London - 1907

Construire un Feu serait-il le chef d'oeuvre absolu de Jack London ? Moi, je dirais oui, à condition qu'on y ajoute une bonne douzaine de ses livres. C'est vrai que dans sa veine "Grand Nord et gars tout gelés", ce recueil est un sommet. A commencer bien sûr par la nouvelle-titre : c'est juste un homme qui meurt lentement dans l'immensité du rien. En surface, un type qui entreprend la traversée d'une étendue glacée du Klondike pour rejoindre un relais, et qui joue de malchance ; en profondeur, un état de la condition humaine, seule,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 janvier 2016

LIVRE : Damnés (Damned) de Chuck Palahniuk - 2011

Palahniuk nous emmène faire une virée en enfer. Si l'Amérique, comme le rappelait l'ami Gols sous influence millerienne, est un véritable cauchemar climatisé (la jeune héroïne qui vient de mourir étant l'enfant pourri gâté de deux people hollywoodiens : beaucoup d'argent mais peu de temps et d'affection à consacrer à leur progénitures et la ribambelle d’enfants adoptés), l'enfer vu d'Amérique ressemble à s'y méprendre à un méandre du monde contemporain (individus condamnés à travailler éternellement dans le télé-travail ou en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2016

LIVRE : Eté (Sommardöden) de Mons Kallentoft - 2008

Kallentoft avait trouvé un truc avec Hiver, le précédent et premier livre, une manière de planter les ambiances, un style à la fois allangui, hérité de son compatriote Mankell, et dynamique, avec des personnages intéressants, et surtout une façon de traiter le climat comme une pièce majeure de l'intrigue. Après le froid, voici le chaud, et même la canicule, et le moins qu'on puisse dire, c'est que l'enquête déjà assez tranquille du tome 1 ralentit ici jusqu'au point mort sous l'effet des degrés implacables. Pour tout dire, il ne se... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 janvier 2016

LIVRE : Zeropolis de Bruce Bégout - 2002

Qu'il utilise la fiction ou l'essai, ou qu'il soit comme ici à la frontière entre les deux, Bégout reste toujours aussi génial, et on quitte Zeropolis dans le même état que pour Le Park ou L'Accumulation primitive de la noirceur : impressionné par l'intelligence du propos, fasciné par cette écriture extraordinairement dense et sophistiquée et pourtant toujours claire, ne sachant pas trop comment le gars a pu nous faire côtoyer les abîmes du fantastique en nous parlant d'urbanisme et de cités modernes. C'est à Las Vegas que notre Bruce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]