22 janvier 2020

What Did Jack Do ? (2020) de David Lynch

Du Carax, du Lynch, aujourd'hui on régale alors que des trombes d'eau sont en train d'engloutir Mayotte. Jack, le singe, donc, a-t-il fréquenté des poules, oui disons, pour être plus clair, a-t-il fréquenté de la volaille ? Jack fut-il membre du parti communiste ? Jack est-il un assassin ? Pour démêler cet écheveau, le Détective David Lynch est heureusement aux commandes. Le singe, dans cette gare où les trains sont bloqués, cherche-t-il à fuir ? Il aura du mal, en tout cas, à se défaire du regard scrutateur de Lynch et de ses... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2020

Une Histoire vraie (The Straight Story) de David Lynch - 1999

Même à la revoyure, je continue à ne pas avoir grand-chose de bien à dire sur ce film. A l'époque, où la sortie d'un Lynch nous plongeait immédiatement dans une catatonie proche de l'extase, The Straight Story nous avait semblé fade, sans style, mignon mais très éloigné de son auteur. Eh bien c'est exactement la même impression aujourd'hui, surtout qu'après celui-là il en a réalisé encore deux de miraculeux. Rien à redire a priori à cette histoire tout en dignité et en noblesse d'âme : l'âge venant, Alvin Straight décide de se... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2019

Eraserhead (1977) de David Lynch

S'il ne doit rester qu'un film de David Lynch, ce serait finalement sans doute celui-là. Et pourquoi donc ? Pour la bonne et simple raison qu'à revoir la chose des années après l'avoir vu... avec ce bon Gols au cinoche (une reprise, n'exagérons rien, nous n'avons pas biberonné ensemble), on se dit qu'il y a ici toute la matrix de l'imagination délirante de Lynch. A revoir Eraserhead aujourd’hui, on se dit finalement que "tout s'éclaire" non seulement dans son (ultime ?) chef d'œuvre, Twin Peaks le Retour (il y est déjà question d'un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mai 2019

Blue Velvet de David Lynch - 1986

Un film sorti dans les années 80 et qui n'a pas vielli, ça tient de l'exploit. L'étrange pouvoir de fascination de Blue Velvet est toujours là, son aspect pervers dérangeant, ses allures sexuelles et ses aspects surréalistes aussi. C'était sûrement (si on exclut Eraserhead, trop barré pour vraiment boxer dans cette catégorie), le film de Lynch qui annonçait les brillants films cérébraux d'après, un de ces machins, dont on voit bien aujourd'hui combien ils étaient en avance sur leur époque, directement en phase avec le subconscient... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2016

Courts-Métrages, Clips & Pubs de David Lynch (1967-2015)

Six Men Getting Sick (six times) (1967) est une pure expérimentation graphique, qui prend pour base une sorte de tableau à la Bacon que Lynch triture à l’envi. Six personnages-tronc, donc, dans des couleurs grisâtres, qui vont muter, se fondre l’un dans l’autre, créer d’autres formes, et finir par gerber des flots de couleurs, le tout sur fond de sirène d’alarme, et répété six fois. Me demandez pas, je dirais, mais tout de même : ça montre l’importance de la peinture et de l’animation dans l’univers lynchien, et ce film marque... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 octobre 2015

Sailor et Lula (Wild at Heart) (1990) de David Lynch

L'avais-je revu depuis sa sortie ? Rien n'est moins sûr... L'envie de le revoir ? Elle était là. Une certaine appréhension ? Ben forcément : un film du début des 90's a toutes les raisons pour s'être pris un sacré coup de vieux dans la tronche en 25 ans. Bilan ? Après avoir légèrement frémi au départ (Nicolas karaokant Elvis, la sorcière sur son balai apparaissant dans la nuit, les gonzesses-potiches seins nus autour du vioque... C'était déjà ironiquement (?) kitschouille à l'époque, cela ne s'est pas arrangé avec le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 juillet 2013

Inland Empire (2007) de David Lynch

Bon, vous prenez 10 boîtes de puzzles de 2000 pièces; vous mélangez le tout; vous en jetez 3 poignées dans un égoût, 2 dans une poubelle, et une que vous cachez dans votre appart. Vous gardez une pièce que vous mélangez dans la bouffe du chien. Et là vous obtenez un immense foutoir. Comme le répète plusieurs fois Laura Dern "Mais je ne comprends pas ce que je fais là?" - Tout pareil. Tout ça pour finir par la faire vomir sur le fameux Hall of Fame... On se demande jusqu'à quel point Lynch se fend la gueule dans son coin. Pourtant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
22 avril 2012

Dune - extended edition (1984) d'Alan Smithee

Que David Lynch n'ait même pas voulu signer cette version longue de son film ne met pas en confiance. On savait depuis longtemps que Dune - l'original - n'était pas un chef d’œuvre mais restait "visible" pour un film de S.F. du début des années 80 ; là, on a quand même l'impression d'un ratage terrible tant cette version est molle, poussive, sur-explicative... On a droit dès le départ à un genre de petite B.D. pour nous expliquer le "contexte" ; le truc est longuet et absolument inutile, ce pauvre narrateur, qui va ensuite revenir... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 septembre 2007

Twin Peaks - Fire Walk with me (1992) de David Lynch

Il n'y avait pas encore de Lynch dans ce blog, ce qui, pour le plus grand réalisateur américain, semble un comble, tout de même. A la re-vision, 14 ans après, de Twin Peaks, on ne peut que se replonger dans ses émotions de l'époque, époque donc où les errances cacochymes du gars Lynch pouvaient passer à côté du jeune homme plein de sève que j'étais. Je me souviens avoir été plus qu'intrigué par cet OVNI filmique à l'époque, et avoir gardé un certain malaise incompréhensif à la sortie. Aujourd'hui, je n'aurai qu'un mot :... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]