vlcsnap-2020-02-19-18h49m46s704

vlcsnap-2020-02-19-18h50m31s084

Attention chef-d’œuvre absolu que ce film de science-fiction de Bennet puisqu'il ne se passe absolument rien avant les dix dernières minutes. Comment Bennet a réussi à tenir avec rien, c'est bien là l'incroyable mystère de ce film sans grand intérêt, si on veut rester sérieux. Un sous-marin en plastoc, une baignoire, une soucoupe volante, un extra-terrestre aux allures de bite cyclopesque ou franc-maçonne et une revendication d'icelui qui tombe à pic en cette fin des années 50 : il est venu pour coloniser la terre (euh, Dujoint, faudra attendre que l'Europe décolonise, déjà, dans un premier temps, merci d'attendre ton tour)... On pensait pourtant que la chose partait plutôt bien avec cette blonde oxygénée au faciès lunaire qui osait avec son petit copain s'entretenir faire de sombres sous-entendus sur les icebergs. On se disait que ce Bennet était un petit malin qui allait nous faire plein de délicieuses allusions sexuelles avec son sous-marin... Eh bien non, si ce n’est que l’engin tel un suppo pénétrera, sur la fin, dans la soucoupe. Sans qu’il y ait pour le coup de signification, c'est juste un accident très con. Nos sous-mariniers sont quant eux assez rigolos avec leur tenue d'hommes- grenouilles prêt à faire de la figuration dans un célèbre film de Woody Allen des seventies et on rouvre pour le fun un œil dans le dernier quart d'heure ; on ne regrettera pas son choix et ce pour deux raisons : d'une part parce que l'extra-terrestre qui capte la fréquence de ton cerveau (cela évite de lui faire une bouche) est particulièrement raté et fendard : d'autre part parce qu'on assistera à l'un des dialogues les plus surprenants du cinéma hollywoodien ; lorsque les spécialistes militaires du sous-marin mettent au point un missile air-sol, ils sont cette saillie extraordinaire : "c'est fou, c'est insensé, c'est fantastique !". Bref c'est la poilade à tous les niveaux. Le missile descendra dans un torrent de flammes la soucoupe et l'humanité pourra respirer pour un temps. Un film qui mérite une note négative, à atomiser résolument.

vlcsnap-2020-02-19-18h50m52s982

vlcsnap-2020-02-19-18h51m15s510