9782021140132

Le Commissaire Wallander nous revient le temps d'une "nouvelle étoffée" pour une enquête qui se situerait chronologiquement juste avant celle de L'Homme inquiet, dernier opus des aventures de notre ami Kurt. Mankell ne racle en rien les fonds de tiroir puisqu'on retrouve ici tout ce que l'on aime dans ses polars : une intrigue suffisamment complexe pour faire durer le suspense jusqu'au bout (deux corps sont retrouvés dans un jardin par Wallander himself alors même que celui-ci cherchait une maison pour s'y installer ; il semble avoir été enterré là il y a une soixantaine d'années... Une enquête forcément coton pour Kurt, même si l'administation suédoise est au taquet dans ses registres...) et, parallèlement, le portrait d'un homme qui s'enfonce lui-même dans la vieillesse (et si cette main squelettique qui sortait du sol était une forme d'invitation ? De quoi donner la chair de poule à notre commissaire qui semble de plus en plus s'embourber dans la solitude et le manque de "perspectives sentimentales"). C'est ce qui fait le charme des polars du gars Mankell, cet équilibre constant entre les mystères de l'enquête et les mystères de cet homme un poil bourru - d'ailleurs, comme l'auteur le note dans une postface dédié exculsivement au personnage de Wallander, il n'a jamais voulu que son personnage (pourtant de plus en plus populaire au fil des années... nombre de femmes se proposant pour accompagner notre Kurt de papier sur ses vieux jours...) se retrouve au centre de ses ouvrages, cherchant toujours à privilégier l'histoire... On creuse à plusieurs reprises pour retrouver des cadavres et on creuse dans l'histoire de la Suède (remontant jusqu'à la seconde guerre mondiale) pour tenter péniblement d'éclaircir la chose. De micro-indices donne des pistes qui conduisent notre Commissaire au fond du trou... ou parfois dans des galeries de plus en plus obscures... A l'heure du face-à-face avec la vérité, le Commissaire jouera très gros - comme une sorte d'avertissement : Wallander n'est pas éternel... Une histoire qui n'a rien d'encombrant dans la biblio de Mankell, une petite chose à saisir comme un bonus inattendu.