16 novembre 2018

LIVRE : Les Récits de la Demi-Brigade de Jean Giono - 1972

Un petit Giono post-mortem pour changer de la rentrée litétraire, c'est toujours bon à prendre. Ces nouvelles parues donc après le bête décès du génie des alpages ne sont peut-être pas de sa meilleure veine, mais vous donnent suffisamment à manger pour être repus et satisfaits. Le point commun entre elles, outre qu'elles sont toutes racontées par le capitaine de gendarmerie Martial Langlois, intrépide, intelligent et casse-cou, c'est leur ton, entre polar et récit d'aventure. Giono est dans la veine Le Hussard sur le Toit (dont ce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 mai 2018

LIVRE : Deux Cavaliers de l'Orage de Jean Giono - 1965

Ah je tape dans la veine un peu ignorée du gars Jean, avec ce roman méconnu mais bien intéressant tout de même. On n'est certes pas dans les grands textes du sieur, et celui-ci sent un peu la transition entre les grandes pastorales poétiques du passé et les textes plus expérimentaux qui viennent ; il a des défauts, notamment de construction, le livre s'apparentant plus parfois à des nouvelles stylistiquement assez différentes qu'à un roman vraiment cohérent. Mais on reste dans la très grande littérature, et on se laisse sans problème... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
18 mai 2018

LIVRE : Un de Baumugnes de Jean Giono - 1929

Vous les entendez, les cigales ? Dès que les beaux jours arrivent, c'est plus fort que moi, il faut que je me tape un de ces bons vieux Giono, histoire d'être en harmonie avec le paysage, les hommes et la littérature. Aujourd'hui, donc, un petit roman de jeunesse magnifique, aussi court que puissant, aussi modeste qu'unique : Un de Baumugnes, roman d'amour fou pour une fille entrevue quelques minutes, un peu comme "Les Passantes" du père Brassens. Premier tour de force d'entrée de jeu : Giono choisit de nous faire raconter le récit... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
17 mai 2017

LIVRE : Le Hussard sur le toit de Jean Giono - 1951

Et voilà, on veut faire une petite parenthèse classique, on délaisse un temps la littérature contemporaine, et on tombe sur Le Hussard sur le toit, et on n'a plus envie que d'une chose : fermer sa librairie, et se consacrer uniquement à la beauté de la littérature passée. C'est l'effet Giono, une écriture disparue qui s'accorde immédiatement à vos rêves les plus secrets. C'est d'autant plus curieux que je n'avais pas aimé ce livre il y a 25 ans ; à la relecture, un éblouissement. C'est un roman qui condense à peu près tout ce qu'on... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
26 mai 2010

LIVRE : Le Chant du Monde de Jean Giono - 1934

Il paraît qu'on ne lit plus Giono. Eh bien, "on" a bien tort, tant un petit retour périodique à la brillante prose du sieur semble s'imposer en ces temps de styles perdus. Giono, c'est LE style à l'état pur, quitte à devenir presque too much dans Le Chant du Monde. Entendons-nous bien : le livre est prodigieux, le genre de travail d'orfèvre qu'on serait bien en peine de dénicher chez nos auteurs contemporains. Chaque phrase, et chaque paragraphe qu'elles constituent, semblent polis, repassés 100 fois sur le métier, jusqu'à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 mars 2009

LIVRE : Le Moulin de Pologne de Jean Giono - 1952

Je sens d'ici le sourire nostalgique de mon camarade Shang, en souvenir de ce livre qui animât nos années folles et estudiantines. Le combat était rude à l'époque, pour arriver à décider si Giono (que nous prononçions à l'italienne pour nous démarquer, D'Gionno) était un mauvais écrivain ou un écrivain illisible. On était resté dans l'expectative, comptant sur le temps pour nous mettre d'accord. L'eau a coulé sous les ponts, me voilà aujourd'hui, tel que vous me voyez, grand amoureux de Giono devant l'éternité, prêt même à le classer... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 octobre 2007

LIVRE : Solitude de la Pitié de Jean Giono - 1931

Qui oserait tenter de m'arracher ce livre des mains ? Je l'ai lu une bonne dizaine de fois, et j'en reste toujours sur le cul. Et dire qu'on compare parfois Giono à Pagnol... (c'est sans doute dû à l'énorme malentendu concernant La Femme du Boulanger, mauvais texte de Giono mal compris par Pagnol, passons). Ils sont, on le sent bien à la lecture de Solitude de la Pitié, à l'opposé l'un de l'autre. L'un, le mauvais, utilise sa Provence pour en faire une carte postale touristique pleine de cigales, d'accents à la con et de nostalgie... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :