22 mai 2018

LIVRE : A l'Aube de Philippe Djian - 2018

Djian nous pond tous les ans ses 200 pages, mais à tout prendre on préférerait qu'il en prenne deux pour nous en filer 400. Car au vu de cette cuvée 2018 aussi oubliable que le numéro de portable de Patrick Sébastien, on est en droit de douter de la nécessité de rendre sa copie à intervalles si réguliers. A l'Aube se lit facilement, voyez-vous, il est agréable et amusant, et il vous laissera à peu près autant de souvenirs qu'un plat de pâtes au beurre. On n'a même pas, cette fois, les habituels gadgets de style qui vous gardent les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

14 février 2018

LIVRE : Zone Erogène de Philippe Djian - 1984

Oui, alors là je vous arrête tout de suite. Zone érogène, pour moi, c'est comme une vieille couverture dégueulasse pour un vieux chien, c'est comme un disque de Toto pour Shang : c'est poussiéreux, c'est incompréhensible, mais c'est toute mon enfance, et je suis prêt à voir tous les défauts du bouquin, vous ne m'ôterez pas de l'idée que c'est le plus grand bouquin du monde. Au moins 15 ans que je n'avais pas lu ce roman des débuts (de la carrière de Djian, de mon identité de lecteur), et c'est épatant ; j'y retrouve toute mon... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 avril 2017

LIVRE : Marlène de Philippe Djian - 2017

Allez, les enfants, on y croit, au retour de Djian. On constate que le gars revient plus ou moins en force depuis quelques romans (oublions Love Song, voulez-vous), avec ce style très maîtrisé, ces romans moins ambitieux certes mais plus apaisés, moins petit malin. Et louons tous en choeur le dernier né, Marlène, un des meilleurs crus depuis longtemps. Pour une fois, le gars laisse (presque) tomber ses coquetteries d'auteur en vogue. Ok, il n'y a toujours pas de ponctuation autre que les points et les virgules, Djian semble trouver... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mars 2016

LIVRE : Dispersez-vous, ralliez-vous ! de Philippe Djian - 2016

"Epilée ou non n'a pas changé grand-chose en ce qui me concernait. Je me suis laissé faire comme à l'accoutumée, je me suis assez vite sentie détachée, absente, j'ai fixé le plafond l'esprit vide tout en lui caressant la nuque.Je pensais que si ce n'était pas plus dur, le mariage ne constituait pas une épreuve si terrible." * "Les urgences étaient bondées, il y avait un embouteillage de civières à roulettes, une ambiance de soldes." * "J'ai donné les cendres de mon père aux gnous." Le Djian nouveau est arrivé et les premières... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 octobre 2014

LIVRE : Chéri-Chéri de Philippe Djian - 2014

Le Djian nouveau est arrivé. Et le moins qu'on puisse dire c'est que le Philou est en forme au niveau de l'humour. Je n'attends plus grand-chose du gars au niveau de l'histoire (il s'agit de la traditionnelle histoire d'un écrivain (qui se travestit la nuit par plaisir, certes, mais aussi pour arrondir les fins de mois, les temps sont durs...) qui tente de survivre entre sa bimbo de femme, sa nympho de belle-mère et son fou-furieux de beau-père : bref, un gars qui voudrait vivre paisiblement mais qui doit constamment arrondir les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
20 octobre 2014

LIVRE : Philippe Djian en marges de David Desvérité - 2014

Voici la première vraie bio quasi-complète (elle s'arrête à "Oh...") de notre maître à penser à tous, Philippe Djian, celui qui changeât jadis la vie de votre serviteur (et je ne crois pas trop m'avancer en ajoutant que celle du Shang a dû vaciller aussi sur ses bases à ce moment-là) avant de se fourvoyer dans les années 95 pour revenir plus ou moins en forme depuis quelques romans. David Desvérité devait avoir en gros la vingtaine à l'époque des premiers Djian, c'est l'âge idéal pour aborder l'oeuvre et la vie du sieur. Avec une... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 octobre 2013

LIVRE : Love Song de Philippe Djian - 2013

Les Djian tombent dans les bacs façon métronome, et il ne trompe plus grand-monde en hurlant qu'écrire est un travail hyper-dur et douloureux : il sort régulièrement ses 250 pages par an, et devient un peu le fonctionnaire de la littérature française. Comme tout bon fonctionnaire, il a ses jours avec et ses jours sans. On est plutôt dans un jour sans pour ce Love Song, malgré les efforts évidents du gars. Le roman contient plein de bonnes choses, je ne dis pas, une fin notamment qui vous laisse songeur par son romantisme, son... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 juillet 2013

LIVRE : Vers chez les Blancs de Philippe Djian - 2000

Attention, Djian fait son Henry Miller. On se disait bien aussi qu'après quelques livres de genre (polar, road movie sentimental, roman post-apocalyptique), il fallait bien qu'il explore ce genre américain par excellence : le livre de fesses. Il marche sur des oeufs, si on peut dire, le sait et le rappelle tout au long du livre : l'exercice s'apparente à de la corde raide, et beaucoup s'y sont cassé les dents. Ce roman tombe malheureusement dans la pire période de Djian. Même fan du gars, comment apprécier des machins aussi laborieux... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
05 janvier 2013

LIVRE : "Oh..." de Philippe Djian - 2012

Djian fait sa Virginie Despentes cette année, et on ne l'attendait pas sur les chemins du féminisme, lui qui dressât jadis des portraits de femmes pour le moins "vues du côté masculin" (comprenez hystériques à gros seins). On est un peu inquiet donc de le voir adopter un point de vue féminin (ça ne lui était pas arrivé depuis le funeste Ca c'est un baiser) pour raconter son histoire : une femme dont on apprend vite qu'elle a été violée, mais qui n'en souffre pas plus que ça. Même si elle recherche (mollement) son agresseur, elle se... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 décembre 2012

LIVRE : Il dit que c'est difficile de Philippe Djian - 2011

"Bien entendu, il ne vous a pas échappé qu'un [ouvrage sur Bram ven Velde] ne peut être exécuté qu'avec des doigts de fée. Nous avons besoin d'un orfèvre, et vous nous proposez une sorte de bûcheron". Dans une curieuse tendance masochiste, Djian place ainsi sa propre auto-critique au sein de son petit texte sur le génial peintre abstrait. Il faut dire qu'effectivement, confier à Djian l'écriture d'un texte sur la peinture, c'est comme confier à Christian Clavier le soin d'écrire sur Pina Bausch : quelque chose choque. J'aime beaucoup... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :