29 octobre 2016

Le Professeur (La prima Notte di Quiete) (1972) de Valerio Zurlini

L'avant-dernier film de Zurlini permet de mettre en scène un Delon (acteur et producteur) méchamment à la dérive dans cette bien belle ville de Rimini chère au poteau Julien. Delon exerce le pire métier du monde, professeur, et semble passablement déprimé malgré ses six mois de vacances par an. Dans ce bahut qui semble daté de Mathusalem, Delon, clope au bec en classe, n'apparaît pas vraiment comme le prof le plus motivé du monde : dès le premier jour, il se fait remettre en place par son directeur (il est parti chercher les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2016

Des Filles pour l'Armée (Le Soldatesse) (1965) de Valerio Zurlini

Zurlini, même dans un contexte des plus dramatiques (la guerre entre l'Italie et la Grèce, pendant la seconde guerre mondiale - un conflit souvent oublié mais qui donna lieu à son lot de massacres absurdes entre les deux anciennes "grandes civilisations"), parvient à réaliser un film qui laisse une place prépondérantes aux femmes ; la mission donnée au jeune et ténébreux Tomas Milian (as le Lieutenant Martino) est sur le papier relativement glauque : fournir de la Grèce, où il est cantonné, à l'Italie des filles (d'origine grecque... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2016

Les jeunes Filles de San Frediano (1955) (Le ragazze di San Frediano) de Valerio Zurlini

Quel vrai petit bonheur que ces films vintage d'un Bolognini ou d'un Zurlini ; je ne m'en lasserai définitivement point. Antonio Cifariello dit Bob (en référence à Robert Taylor, comme nous l'explique l'intro, haute figure de l’époque) est un coureur de jupon invétéré : comme moi, il les lui faut toutes sauf que, contrairement à moi, il parvient à ses fins. Faut dire que notre ami, avec ses faux airs de Simon de la Brosse (voilà deux fois que j'évoque son souvenir dans la même semaine, certains vont croire que cela tourne à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2012

Eté violent (Estate Violenta) (1959) de Valerio Zurlini

Eté 43, Rimini, un homme (Jean-Louis Trintignant), une femme (Eleanora Rossi Drago), un coup de foudre violent dans un climat qu’il ne l’est pas moins. Tout, tout le monde s’oppose à cette rencontre – le Jean-Louis est avec une bien joulie petite brunette et passe toutes ses journées avec une petite bande fidèle de piccoli borghese à frimer sur la plage ou à faire la fiesta (son père, fasciste, le protège du service militaire), l’Eleanora est veuve, a une petite fille et une dragonne de mama – rien, rien de rien ne pourra les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 décembre 2008

La Fille à la Valise (La Ragazza con la Valigia) de Valerio Zurlini - 1960

Archétype du cinéma chachacha des années 60, La Fille à la Valise est frais et touchant, mais c'est à peu près tout ce qu'on peut en dire. Rien à reprocher à Zurlini, qui filme cette éducation sentimentale avec beaucoup de justesse psychologique et une belle mise en scène souple. Tout est crédible, tout est émouvant, tout est très beau, mais il faut reconnaître aussi que ce n'est guère passionnant. Claudia Cardinale (une pure bombe sexuelle, qui irradie l'écran un peu comme Béatrice Dalle dans 37°2) est une pauv'fille abusée par... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]