14 octobre 2012

La septième Croix (The seventh Cross) (1944) de Fred Zinnemann

C’est avec un plaisir non dissimulé que l’on recroise notre ami Spencer Tracy qui se retrouve, avouons-le, dans de bien mauvais draps : on est en 1936 dans cette fleurissante Allemagne nazie et notre Spencer, interné dans un camp de concentration, décide de se faire la malle avec six autres de ses comparses. Cette évasion ne fait pas vraiment marrer le responsable du camp qui décide de façon guère urbaine d’attacher chaque prisonnier repris à un arbre transformé en crucifix… Et un, et deux, et trois… Notre Spencer, de son côté,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2011

Acte de Violence (Act of Violence) (1948) de Fred Zinnemann

Belle entrée en matière, là encore, avec un Robert Ryan (me fout toujours les boules ce type quand il prend son air méchant) qui se rue sur un flingue pour partir à la chasse à l'homme. D'où sort ce boiteux inquiétant se dit-on, pourquoi veut-il faire la peau à ce pauvre Van Heflin qui mène une petite vie bien paisible, que cache leur passé commun ? Zinnemann ne prend même pas le temps de faire péter un générique, juste le temps d'afficher le titre, un Act of Violence qui déchire l'écran, et la course-poursuite entre les deux... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

16 mars 2007

Le Train sifflera Trois fois (High Noon) de Fred Zinnemann - 1952

On est dans le classique des classiques avec ce film, qui semble être comme la matrice des westerns modernes (Leone, Eastwood). La grande qualité de ce High Noon, j'imagine que je ne vous apprends rien, c'est le rythme. Aucune action ou presque pendant 1h10, puis une sorte d'emballement de la trame sur 10 mn, emballé c'est pesé. Il a dû falloir un sacré courage à Zinnemann, et une bonne dose de persuasion auprès de ses producteurs, pour imposer ce temps suspendu, ces images sur une ville morte, assagie, où tous les hommes sont devenus... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 avril 2006

Au risque de se perdre (The nun's story) (1959) de Fred Zinnemann

Pendant que certains se refont tous les Hitchcock, d'autres se plongent dans la filmographie d'Audrey Hepburn. Avec plus de déception certes... En dehors des classiques My Fair Lady, Charade ou Vacances Romaines, j'avoue mon penchant pour le foutraque et sympathique Breakfast at Tiffany's et surtout pour l'excellent Voyage à deux (Two for the road de Stanley Donen), l'un des meilleurs films (franchement) sur l'usure d'un couple, ce qui doit bien concerner bien 6-8 personnes sur cette planète bleue. Bon, Audrey Hepburn est une nonne... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1