14 février 2009

Une Balle perdue (Obaltan) (1960) de Hyun-Mok Yoo

Quand les Coréens s'attaquent au néo-réalisme, juste à la sortie de la guerre (et oui, la leur, rappelez-vous vos cours de quatrième), voilà ce que cela donne : un film âpre où chaque personnage erre avant de toucher le fond, un portrait d'une misère quasi insoutenable dans cette Corée exsangue. Même s'il faut reconnaître que la version DVD (faite à partir de la seule copie qui reste de cette petite rareté) donne l'impression que le film date de 30 ans plus tôt, on plonge dans cet enfer coréen urbain corps et âme. Deux frères... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
  1