08 novembre 2020

Juvenile Court de Frederick Wiseman - 1973

Voilà un vrai coup de poing de Wiseman, qui n'a rien perdu du tout aujourd'hui de sa force. On conaît déjà le goût du compère à cette époque pour aller observer des endroits qui sont comme l'antichambre des enfers (Titicut Follies, Hospital, Meat) : il semble avoir trouvé ici à qui parler, puisque nous voilà enfermés dans les couloirs d'un tribunal pour enfants de Memphis, où viennent s'échouer toutes les tragédies américaines touchant les mineurs. Un catalogue d'enfants en déserrance, la plupart du temps complètement terrifiés par... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2020

Multi-Handicapped de Frederick Wiseman - 1986

Vous reprendrez bien 2 petites heures supplémentaires en compagnie de nos potes aveugles et sourds ? Wiseman clôt sa quadrilogie avec ce film programmatique, sorte de résumé et d'extension des précédents. Cette fois c'est la totale : la plupart des enfants filmés ici, dans leur quotidien du centre Helen Keller en Alabama, sont sourds, aveugles et handicapés moteurs et/ou mentaux. Inutile de dire que leur vie doit être réduite à pas grand chose en termes de sensation. Et pourtant, patiemment, les enseignants de l'école leur... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2020

Manoeuvre de Frederick Wiseman - 1979

Deux heures au milieu des chars d'assaut américains, des tactiques diaboliques pour descendre l'ennemi et des plis au pantalon, ça vous dit ? Ouais, moi non plus, mais quand c'est Wiseman aux manettes, je veux bien aller y faire un tour (d'autant qu'on a une odyssée sur le feu, quand même). Résultat : pas déçu du voyage, même si ce film n'a pas la grandeur de certains autres. Nous voici donc en pleines grandes manoeuvres de l'armée américaine, qui sort le grand jeu pour entraîner ses petits bleus au combat : un voyage en Allemagne... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2020

City Hall (2020) de Frederick Wiseman

Je marche, exceptionnellement, un peu sur les plates-bandes de l'ami Gols qui a enquillé les films de Wiseman comme un grand joueur de bowling. Il faut garder la foi devant les œuvres du maître documentariste, ce City Hall de 4h34 au garrot ne dérogeant pas à la règle. Il est évident qu'après être allé au bout de la chose, on se sentirait presque légitime de se présenter comme maire de Boston. Mais parlons du film plutôt que de broder dessus de façon goguenarde. Si Wiseman, après Monrovia (ville où le pourcentage des sympathisants... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 juillet 2020

Adjustment and Work de Frederick Wiseman - 1986

Troisième volet de la série consacrée aux sourds et aux aveugles, Adjustment and Work quitte un peu les murs des institutions spécialisées pour s'ouvrir sur l'extérieur : une fois les bases de la communication et de la sociabilité acquises, une fois que nos gusses savent lire en braille ou comprendre la langue des signes, que faire d'eux ? Comment les inclure dans la société, leur donner du travail ? C'est le sujet du film, qui s'intéresse à l'apprentissage professionnel dans plusieurs domaines : mécanique auto, couture, cuisine,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2020

Blind de Frederick Wiseman - 1986

Après les sourds (Deaf), Wiseman complète son diptyque en s'intéressant aux aveugles, et il faut reconnaître que les possibilités cinématographiques des seconds sont bien plus importantes que celles des premiers. Toujours eu du mal à imaginer comment on arrivait à se repérer dans l'espace en y voyant goutte ; le cinéaste parvient à rendre ce monde concret, à filmer directement ce que ça fait, d'être aveugle. Et on se retrouve happé une nouvelle fois par son univers concentré, par sa façon unique de rester au plus près d'un sujet,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2020

High School de Frederick Wiseman - 1968

Désireux de sortir du milieu carcéral (High School est le deuxième film de Wiseman après l'éprouvant Titicut Follies), notre Frederick s'enferme cette fois-ci dans le milieu éducatif, bien barré pour d'autres raisons. Le voici donc arpentant les couloirs d'un lycée de Philadephie, pour voir un peu ce qui se transmet et comment on le transmet aux jeunes d'aujourd'hui. Si le lycée, en surface, affiche son excellence, sa discipline de fer et ses enseignements de qualité, la vérité est toute autre si on creuse un peu. Les enseignements... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2020

Deaf de Frederick Wiseman - 1986

Le voyage de Wiseman dans les lieux secrets du monde se fera cette fois-ci plus intime, puisqu'il plonge avec Deaf dans l'univers inconnu des sourds. Sans rien occulter de ce qui fait l'inaccessibilité du commun des mortels à ce monde si étrange, il s'enferme dans un centre d'éducation pour enfants sourds, et filme, comme à son habitude, tout ce qu'il y a à y filmer. Si certains de ses films semblent n'obéir à aucune logique propre, celui-ci est assez savamment construit en trois parties : d'abord l'apprentissage, auprès d'enfants... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2020

Racetrack de Frederick Wiseman - 1985

Petite pause dans son catalogue des lieux infernaux pour Frederick Wiseman, qui choisit cette fois-ci un endroit plus reposant et bucolique que les hôpitaux psychiatriques ou les prisons d'Etat : le milieu des courses hippiques, qu'il va filmer avec tout autant de précision et de sobriété que les autres. Depuis la naissance du petit poulain jusqu'aux grandes courses, depuis le boulot du maréchal-ferrant jusqu'aux tractations commerciales entre propriétaires, on va dont suivre toutes les étapes de la vie de ces canassons chouchoutés... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2019

The Store de Frederick Wiseman - 1983

Premier film en couleurs pour Wiseman, et il choisit un de ses décors les plus tristes : un grand magasin de luxe à Dallas, un de ces gros blocs proposant aussi bien des fringues que des jouets ou des bijoux à un public de ménagères de plus de 50 ans triées sur le volet. Nous sommes en 1983, le capitalisme a déjà gagné la partie et peaufine ses armes : en flânant mine de rien dans les allées de Neiman Marcus, Wiseman sait ce qu'il fait. Son film est un enregistrement des méthodes pour faire du fric, qui ne se cache même plus pour... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]