16 janvier 2009

Cape No. 7 (Hái-kak chhit-ho) (2008) de Wei Te-Sheng

Gros succès apparemment à Taïwan, j'ai voulu tenter cette comédie romantique qui mêle gentiment Japonais et Taïwanais ("Aimons nous les uns les autres", cool). Et ben, c'est cucul la praline en diable. On risque vraiment po un oedème au cerveau à suivre en fil narratif ce groupe de musiciens qui répètent en attendant le grand soir : il y a également forcément une simplette historiette d'amour entre le chanteur super rebelle (il se rase pas le bouc et a l'air d'être constamment constipé) et une mimi japonaise, dans le genre :... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
  1