23 juin 2007

Cendres et Diamants (Popiól i diament) (1958) d'Andrzej Wajda

Règlement de compte, le soir du 8 Mai 1945 - fin officielle de la guerre -, entre jeunes résistants et membres anciens du Parti Communiste alors au pouvoir. Le James Dean polonais (si, ça existe en la personne de Zbigniew Cybulski), lunettes fumées et dégaine à la cool, a pour mission de descendre un des leaders locaux du parti. Après une première boulette -il s'est trompé de voiture et a tué deux jeunes ouvriers- il est prêt à se rattrapper lors de cette longue nuit de fête dans cet hôtel. Seulement le hasard veut que le soir... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 juin 2007

Lotna (1959) d'Andrzej Wajda

Les Polonais pilonnés par les Boches avec en fil conducteur un très jouli cheval blanc porteur à la fois de tous les espoirs et semant la mort. Il y a quelques scènes de cavalerie - on suit une troupe de Uhlans entre deux contre-offensives - assez impressionnantes malgré des couleurs passablement avachies (ou c'est mon dvd ?) sans parler de ces scènes orangeasses de nuit un peu arty sur le retour... Belle idée néanmoins que celle de cet homme qui décide de se marier du jour au lendemain avec cette blondissime institutrice en devenir,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 juin 2007

Ils aimaient la Vie (Kanal) (1957) d'Andrzej Wajda

Derrière ce titre français couillon, se cache un petit joyau noir de film de guerre sur le soulèvement de Varsovie. Film tragique s'il en est puisque dès le début, alors qu'on nous présente une poignée de résistants polonais, on nous annonce qu'il faut bien les regarder une dernière fois car aucun ne va survivre... Du coup, on ouvre bien les yeux. On est en 1944, dans un décor de ruines, et ces jeunes résistants sont constamment pilonnés par les Allemands. Ils tentent au maximum de camper sur leur position mais avec un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mai 2007

Génération (Pokolenie) (1955) d'Andrzej Wajda

Située pendant l'occupation allemande de la Pologne, l'histoire nous donne à suivre le parcours d'un jeune apprenti qui se rallie à la résistance en embrassant plus précisément la cause de la jeunesse communiste armée. Attiré au départ par le visage adorable de la jeune Dorota qui fait un speech à la sortie de l'école, il se donne ensuite corps et âme, avec toute une partie de ses jeunes camarades, (dont Polanski, 22 ans qui en fait 15) pour flinguer du Boche ou aider les prisonniers juifs du ghetto de Varsovie. Malgré l'arrestation... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]