06 octobre 2006

Renaissance (2006) de Christian Volckman

La complexité et les tarbiscotements du scénario font automatiquement penser à quelques films d'animation japonais (Ghost in the Shell par exemple) comme si l'esthétisme particulier du film n'était pas une fin en soi: comme ce joli procédé manque un peu d'émotion et de profondeur (de champs), il semblerait que les auteurs veuillent nous emmener dans une histoire hyper-complexe (qui au final reste très simpliste: le secret de l'Immortalité a été trouvé! - po au courant moi) pour combler les vides. Attention, le projet est ambitieux... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

  1