17 octobre 2008

Bardelys the Magnificent de King Vidor - 1926

On se méfie souvent de ces films réputés perdus et qui se retrouvent dans on ne sait quelle cave improbable : leur rareté est souvent inversement proportionnelle à leur qualité. Dans le cas de Bardelys the Magnificent, on aurait tort : le film est splendide, et vous replonge immédiatement dans la grande époque hollywoodienne. Précurseur de Scaramouche ou de The Prisoner of Zenda, il pourrait bien être LE film de cape et d'épée par excellence. Tout y est : comédie raffinée, mélodrame déchirant, aventures échevelées. Ca commence... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]