27 mai 2008

Gilda (1946) de Charles Vidor

Classique parmi les classiques, Gilda est THE femme fatale, plus troublante presque par les rapports de haine qu'elle semble tisser avec les hommes que par l'amour qu'elle provoque chez eux ; comme si on ne pouvait que haïr ce qu'on ne peut vraiment contrôler... Charles Vidor joue magnifiquement avec ces deux personnages de mâles qui pensent pouvoir tout tenir dans leur main - le jeu, l'argent, comme leur destinée - et qui se révèlent de pauvres pantins qui refusent de voir celle qui tire vraiment les ficelles. Gilda est peut-être... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

  1