03 novembre 2012

One missed Call d'Eric Valette - 2008

Pour un film d'horreur un peu intelligent, il faut s'en taper 3 douzaines de complètement crétins, c'est la dure loi du genre. Mais avec One missed Call, je pense avoir assisté aux trois douzaines en un seul film. Rarement vu une telle ânerie, pour tout dire : joué en solde, monté au silex, écrit en 2 minutes sur un coin de nappe, le film n'est sauvable à aucun poste, ce qui constitue son seul intérêt (jusqu'où iront-ils dans le n'importe quoi ? étant une question qui vous tient en haleine jusqu'au bout, et de ce côté-là on ne sera... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

  1