26 avril 2011

Detective Dee : Le Mystère de la Flamme fantôme (Di Renjie) (2011) de Tsui Hark

Le plus mystérieux dans le dernier film de Tsui Hark réside peut-être dans l'accueil critique triomphal qui lui est fait en France ("Virtuose", "Flamboyant", "Époustouflant", "Ébouriffant" (bien fait d'aller juste avant chez le coiffeur...)) alors qu'il ne s'agit que d'un film qui se complaît dans la surenchère d'effets numériques (toujours aussi laids à mes yeux, dénués d'une quelconque poésie) et au contenu étonnamment creux (de l'intrigue - à la recherche de la sale bestiole inflammable... - en passant par l'indigence des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 août 2009

Green Snake (Ching Se) (1993) de Hark Tsui

Green Snake est d'un kitschissime qui ferait passer un film de Beineix pour une pub pour le jambon Herta. On pourrait passer trois heures à faire la liste des effets spéciaux (les différents monstres - le serpent, la cigogne, le dragon.... - ou le bébé en plastique avec des piles Duracell), de l'esthétisme (oh la belle bleue, oh les beaux rouges, oh ma belle cellophane violette...) ou des idées ringardes (et le sorcier de jeter des miniclochettes animées sur le monstre-serpent pour le faire fuir et celui-ci de se mettre en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
03 février 2008

Time and Tide (Seunlau ngaklau) de Tsui Hark - 2000

Après le film des Straub, je peux dire que j'ai exploré dans la journée des types différents de cinéma. Le seul point commun que je vois entre les deux films est qu'ils se terminent tous les deux par un générique, sauf celui des Straub. Time and Tide est à la finesse ce que le luth est à la compétition sportive, si vous voyez. C'est une sorte de chaos infernal, mais bien sûr très bien orchestré, où chacun se tire dessus en pratiquant des doubles saltos inversés avec kick-balayette latéral, tout en téléphonant à son pote et en faisant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2006

The Lovers (Leung Juk) (1994) de Tsui Hark

Tsui Hark est capable du pire comme du meilleur et là on tombe vraiment dans la catastrophe. Cette bluette adaptée d'une vieille vieille légende chinoise est aussi cul-cul que La Boum jouée par les Télétubies - je suis effaré d'ailleurs par certains commentaires ici ou là. Ouais la photo est soignée comme d'hab, le Tsui n'est pas un manchot pour faire des plans mais tout tombe à plat - l'étudiant qui met une heure pour se rendre compte que son camarade est une fille a pas inventé la lessive en poudre... Les pseudo séquences de comédie... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 août 2006

Seven Swords (Chat gim) (2005) de Tsui Hark

Il y a une certaine tendance du cinéma asitiatique ces derniers temps qui me fait froid dans le dos: plus le film se veut pan-asiatique (mélange d'acteurs Coréens, Chinois, Hong-Kongais (Chinois donc me diraient mes étudiants, oui c'est juste pour le mauvais esprit), Japonais...), moins les personnages sont travaillés: de l'horrible Promise de Chen Kaige à ce Tsui Hark (en passant par Wong Kar Wei, qui, lui, s'en sort dans 2046 mais on lui pardonne tout), on a droit à un patchwork d'acteurs, une grande famille de cinéma... virtuel. Le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 juillet 2006

The Blade (Dao) (1995) de Tsui Hark

Gros gros film de bastons - 4576, j'ai compté - à tel point qu'on prie parfois pour qu'elle s'arrête... mais c'est comme espérer qu'un héros d'un film de Rohmer va finir par se taire. C'est The film de Sabres des Années 90 et si rien ne m'enlèvera dans l'idée que Tsui Hark est meilleur producteur que réalisateur, le type a quand même du brio dans les scènes d'action, même si l'on tombe aussi parfois dans le brouillon. Si les scènes d'entrainement et le combat final sont relativement brillants, j'avoue avoir parfois détourné un oeil... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


  1