23 décembre 2021

Julie (en 12 chapitres) (Verdens verste menneske) de Joachim Trier - 2021

Le ton juste est trouvé avec ce magnifique et bouleversant film de Trier, qui réalise enfin, après plusieurs films tout à fait excellents, son chef-d’œuvre, le film parfait sur le sujet, celui qu'on pourra revoir avec toujours la même larmichette à l’œil. Complètement conquis en effet par ce film générationnel, qui parle de gens qui nous ressemblent, de la vie telle qu'elle est, et le fait sans angélisme, avec une honnêteté et une crudité délicieuses. Le film tente de dresser le portrait d'une jeune femme d'aujourd'hui : Julie,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2021

Thelma de Joachim Trier - 2017

On ne peut pas être toujours génial, et je viens de mettre la main sur le mauvais film de Joachim Trier. Que des bonnes intentions pourtant, avec un film qui lorgne du côté du cinéma fantastique le meilleur, celui de Cronenberg ou de De Palma. On ne s'attend pas à ce genre d'inspiration dans le cinéma glacé et sentimental de Trier, et on se frotte les mains ; surtout que la première demi-heure tient bien ses promesses, en développant des ambiances torves et déviantes d'un très bon effet : on y découvre Thelma, étudiante fraîchement... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 juillet 2018

Back Home (Louder than Bombs) (2015) de Joachim Trier

Il y a de très belles choses dans ce troisième opus de Trier. Le cinéaste, tout en gardant une grande capacité de story-teller, sait jouer tour à tour des angles de prise de vue (magnifique séquence au début du film lorsque le père suit son fils - d'abord vu par le père puis par le fils), des rêves, des flash-backs, pour tresser finement le parcours de ses quatre personnages principaux : la mère, Huppert, grand reporter disparue dans un "accident" de voiture (il s'agirait en fait d'un suicide), le pater, Byrne, ex acteur puis prof,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
07 janvier 2013

Oslo, 31 août (Oslo, 31. august) (2012) de Joachim Trier

Drieu la Rochelle va de Malle en Trier (oui, faut se faire plaisir parfois...) puisqu'il s'agit d'une nouvelle adaptation (assez libre) du Feu Follet. Disons le d'entrée de jeu, au départ on craint un peu le pire : un type suicidaire en désintox, c'est vrai que c'est déjà pas le sujet le plus fun en soi, mais quand en plus on a droit, après juste quelques minutes de jeu, à une très longue discussion relativement statique (on change d'endroit mais les deux personnages centraux ne se meuvent guère) entre notre héros dépressif et son... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 juin 2008

Nouvelle Donne (Reprise) (2006) de Joachim Trier

Ayant reçu une sympathique invitation (via le blog, via le mail, on arrête plus le progrès...) à découvrir ce premier film norvégien qui sort en salle en France mercredi prochain, je n'ai pu résister à la curiosité de le regarder, le trouvant par hasard dans un bac de dvd shanghaien (on arrête plus le progrès, déjà dit). Ca commence sur les chapeaux de roue : deux potes confient leur premier manuscrit à la boîte aux lettres - forcément c'est cool, on a tous vécu cela, ou on "aurait" voulu vivre cela - et justement... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]