17 mars 2022

Autour de Minuit (Round Midnight) (1986) de Bertrand Tavernier

Oh pétard, un Chabrol (à venir chez mon comparse le libraire) et un Tavernier le même jour sur Shangols, c'est le jour des morts... On s'en excuse déjà... Oui, quelle idée déjà de se faire ce film de Tavernier, d'autant que je ne suis pas vraiment un passionné de jazz, ou disons que je préfère écouter la chose les yeux fermés, ce que pour le coup j'aurais dû faire ici. Pour faire simple, on admire par exemple Trauner, mais dès les premières images, le décor studio saute littéralement au visage et le reste va tout autant paraître... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2021

Des Enfants gâtés de Bertrand Tavernier - 1977

J'ai beau chercher dans les petits films de Tavernier une raison d'aimer le bonhomme, étant peu convaincu par les "grands films" du bougre, rien n'y fait : ce cinéaste me semble être un vrai malentendu. En tout cas, ce n'est pas ce minuscule Des Enfants gâtés qui va lui faite gagner des marches de podium. Le seul intérêt qu'on y trouvera réside dans la présence toujours précieuse de Michel Piccoli dans le rôle principal, et c'est bien à peu près tout ce qu'on relèvera. Ce ne sera pas dans le scénario en tout cas qu'on trouvera... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2021

Coup de Torchon (1981) de Bertrand Tavernier

Gols ayant fait l'effort de se taper la fille, je me devais "d'honorer" le père. Alors oui, Tavernier, cet homme qui aimait tant le cinéma (ce que celui-ci ne lui rendait pas forcément) et qui est, même à l'heure de sa mort, un peu boudé... Il eut pourtant son public, dans les années 70 ou 80, mais je soupçonne qu'il s'agissait déjà d'un public de vieux qui se fabriquaient des couches avec des exemplaires de Télérama. Coup de Torchon, sinon, ce film à la gloire du bon temps de nos débordements coloniaux, qu'est-ce qu'on pourrait en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2018

Voyage à travers le Cinéma français de Bertrand Tavernier - 2016

Un bon gros foutoir que ce docu "réalisé" par le bon Tavernier qui, en ses vieux jours, décide de rendre hommage non au cinéma américain qu'il chérit mais au cinéma français. L'occasion de voir sa cinéphilie, qu'il a immense, au service de ce cinéma qui n'eût pas encore l'heur d'une rétrospective complète. Eh bien le travail reste à faire. Tavernier est aux abonnés absents pour ce qui est de la construction de son film, réalisant un capharnaüm d'images, de souvenirs, d'anecdotes, qui ont bien du mal à coller ensemble. C'était... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
02 mai 2014

Laissez-passer de Bertrand Tavernier - 2002

Ma passion pour le cinéma de Tavernier est tout de même très limitée, et ce n'est pas ce lourd morceau de cinéma de papa qui va arranger les choses. Sujet passionnant pourtant a priori : le gars retrace les difficiles combats moraux des pros du cinéma durant l'Occupation, notamment autour de la fameuse Continental, dirigée par les Allemands. Clouzot, Tourneur, Fernandel, Michel Simon, Fresnay, Le Chanois sont bien là, qui d'un côté qui de l'autre de la barrière collaborationniste ou résistante, mais c'est autour de deux figures... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2009

Dans la Brume électrique (In the Electric Mist) de Bertrand Tavernier - 2009

Oui, je sais : je suis le premier à hurler au loup dès que Tavernier se pique de nous sortir un nouveau film, et je veux bien reconnaître un certain snobisme à cette attitude : Tavernier, c'est juste passable, pas nul. D'autant que ce nouvel opus est à situer dans le haut du panier du gars (qui n'est pas très rempli, certes). De classique à académique, il n'y a qu'un pas, mais Tavernier sait rester avec In the Electric Mist du côté du classique, et livre un honnête polar d'ambiance, sec et sobre comme un bon vieux Clint. Le genre de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:12 - - Commentaires [65] - Permalien [#]
15 juin 2007

L'Appât (1995) de Bertrand Tavernier

Bien mal m'en a pris de vouloir revoir L'Appât - découvert en présence du Tavernier himself il y a pffff 12 ans - pour passer cela en cours, du genre la société française d'aujourd'hui... Après les deux trois premières scènes plutôt dynamiques, avec des dialogues djeunes assez enlevés -ce qui faisait tout l'intérêt de L.627, le film perd son souffle peu à peu... Une fois qu'on a compris que les 3 ptits jeunes n'aiment que les marques de luxe, que chez eux le jeune, le beau et le riche représentent le Bien et les vieux et les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]