09 janvier 2010

L'Homme de Londres (A Londoni Férfi) (2008) de Béla Tarr

Avouons que chaque film de Tarr est une expérience artistique en soi et que le type est le champion du monde toute catégorie du plan séquence. Certes parfois cela tourne un peu à la démonstration, et il n'est pas rare d'écouter quelques strapontins claquer - mon chien notamment, seul autre spectateur dans la salle, a sauté deux fois du canap' pour voir s'il restait quelque chose dans sa gamelle : en pure perte ; seulement il est difficile de ne pas rester bouche bée d'admiration devant la construction millimétrique de chaque plan... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2008

Les Harmonies Werckmeister (Werckmeister harmóniák) (2000) de Belà Tarr

Il m'a bien fallu laisser "décanter" mes impressions pendant 24 heures avant d'oser parler de cette oeuvre de Béla Tarr, 1 an n'aurait pas été superflu vous allez me dire, mais j'aurais été alors obligé de le revoir... Un cycle infernal, ce qui tombe assez bien pour évoquer ce film. C'est rien de dire que Béla Tarr est le champion du monde toute catégorie du plan séquence et même nos amis Sokurov et Tarko pourraient presque passer pour des petits bras. La musique, signée Mihály Vig (enchanté, c'est juste pour l'accent sur le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:57 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
  1