19 février 2021

Madre de Rodrigo Sorogoyen - 2020

Au milieu du marasme estival surgit un grand film, hosannah. Palpitant et intrigant, joué à la perfection et très émouvant, Madre est aussi admirable pour ce qu'il n'est pas que pour ce qu'il est. Explication : la scène d'ouverture semble nous orienter vers deux pistes obligatoires, celles du polar et du film psychologique pour lectrice de Elle. Elena reçoit depuis l'Espagne un coup de fil affolé de son fils de 6 ans en vacances en France avec son père : celui-ci l'a laissé seul sur une plage, il panique, il a peur. On entend un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 août 2020

El Reino de Rodrigo Sorogoyen - 2018

Bien emballé par Madre, mon oeil s'est attardé sur le film précédent de Sorogoyen, ce El Reino assez radicalement différent et pourtant assez proche aussi. Moins passionné il est vrai par l'appareil politique que par les infimes atermoiements d'une mère en deuil, j'ai moins aimé ce film, même si je ne peux qu'admirer le savoir-faire impeccable de son réalisateur. Toujours aussi adepte des plans longs, le bougre nous plonge cette fois aux côtés de Manuel López Vidal, homme politique influent et puissant, sur lequel tombent soudain de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 août 2017

Que Dios nos perdone (2017) de Rodrigo Sorogoyen

C'est donc outre-Pyrénées que nous allons chercher du polar, et avouons que l'on est plutôt agréablement surpris par cette enquête qui sait jouer à la fois sur les éléments classiques du genre et troubler constamment les pistes. La première chose qui compte dans un polar c'est l'association entre les deux enquêteurs : de ce point de vue-là on se régale avec la paire Velarde/Alfaro (Antonio de la Torre en Dustin Hoffman bègue / Roberto Alamo en bon vieux bourrin de base) qui mène l'enquête chacun à leur manière ; Velarde incarne le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]