24 février 2016

Mélodie de Nuit blanche (Melodii beloy nochi) (1977) de Sergueï Soloviov et Kiyoshi Nishimura

Soloviov (avec l'aide de Nishimura dont je ne sais le rôle précis joué ici au niveau de la réalisation) est définitivement un auteur russe de grande classe. Il y a chez ces Russes, des choses qui me semblent constamment proches (une relation "intime" avec le passé, une sorte de nostalgie, si l'on veut, pour reprendre un terme tarkovskien...) alors même que leurs récits gardent un ancrage très fort dans leur propre culture (au niveau littéraire, musical et pictural) et leur histoire (ici l'ombre de la seconde guerre mondiale qui joua... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]