25 janvier 2008

Mademoiselle Julie (Fröken Julie) (1951) d'Alf Sjöberg

Grand Prix du festival de Cannes en 1951, il faut avouer que cette adaptation d'une oeuvre d'August Strindberg est terriblement audacieuse sur le fond et époustouflante dans la forme. Cette histoire d'amour entre la jeune fille du château et un servant est une réflexion à la fois sur les différences de classe et sur la libération de la femme. Fin tragique certes, mais une oeuvre emplie d'une vivacité, d'une liberté de ton, d'un souffle cinématographique qui parvient à mêler superbement et avec une extraordinaire fluidité,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
  1