12 mars 2014

Les Révoltés de la Cellule 11 (Riot in cell block 11) (1954) de Don Siegel

Après quelques toiles décevantes, il est bon de revenir dans du costaud, du solide, du sérieux. Don Siegel nous trousse un film de prison nerveux (à programmer dans tout festival de cinéma en milieu carcéral qui se respecte) : des détenus menés par Neville Brand se révoltent pour "la bonne cause" (l'amélioration de leur condition de détention) face au directeur Emile Mayer (le même problème d'embonpoint et de cheveu sur la langue que Dominique Besnehard mais plus de charisme) qui milite depuis des années... pour l'amélioration des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2013

L'Invasion des Profanateurs de Sépulture (Invasion of the Body Snatchers) (1956) de Don Siegel

Excellent ce petit film de genre vintage signé Don Siegel : et si du jour au lendemain, tous vos voisins devenaient complètement cons, sans affect, sans amour, sans pitié, sans désir ? Etait-ce déjà le cas avant ? Bon il n'y a alors pas d'urgence. Sinon, vérifiez qu'il n'y a pas une gigantesque cosse qui traîne dans ses poubelles : votre voisin a été body snatché et, cette nuit, ce sera surement votre tour. Gardez un oeil ouvert, ne vous endormez plus... Il est bien difficile en tout cas pour le Dr Miles et la sémillante Becky... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 janvier 2012

Ici Brigade criminelle (Private Hell 36) (1954) de Don Siegel

Ida Lupino (avec le producteur Collier Young) est au scénar et devant la caméra et cela n'est jamais de mauvaises augures. Trois trames, pourrait-on dire, s'entrecroisent dans cette série B bien balancée : la recherche d'un malfrat qui a commis un crime pour s'emparer d'une rondelette somme d'argent, l'histoire d'amour entre le flic Steve Cochran (José Gracia sans grimaces) et Ida Lupino en chanteuse désenchantée, et le détournement d'une partie de la thune du gars Steve (une fois que la mallette d'argent a été retrouvée) associant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 août 2011

The Verdict (1946) de Don Siegel

Premier film de Don Siegel qui fait déjà preuve d'un indéniable feeling pour trousser ses ambiances et faire monter la sauce - un crime tortueux avec une victime retrouvée enfermée dans sa chambre : mystère, mystère. On est dans le London de la fin du XIXème avec de petites rues glauques forcément embrumées, un soleil qui ne se lève jamais (le fameux phénomène de "l'aurore nocturnale" propre au film noir vintage - vous me reprenez si j'invente), un cimetière envahi par la fumée comme si un dragon se trouvait sous chaque tombe, des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2011

Ca commence à Vera-Cruz (The Big Steal) (1949) de Don Siegel

De l'inspecteur Harry à Don Siegel, il n'y a qu'un pas que je me permets volontiers de faire. C'est à un genre de road-movie fort agréable que nous convie le cinéaste, avec en tête d'affiche le couple Robert Mitchum / Jane Greer dont la complicité éclate à l'écran. Un road-movie, disais-je, qui prendrait des allures de course poursuite "animale". En tête de peloton, à la conquête du fromage, il y a la souris Fiske (Patrick Knowles avec forcément une fine moustache) suivi de près par notre couple phare Greer / Mitchum qui... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2010

Le Dernier des Géants (The Shootist) (1976) de Don Siegel

Clin d'oeil à l'ami Bast*en, toujours passionné par les fins d'une époque (chacun sa spécialité), qui m'a mis sur la piste de ce film. Il me mit forcément l'eau à la bouche en m'indiquant qu'il s'agissait du tout dernier John Wayne, que James Stewart et Lauren Bacall, moins frais qu'une rose ronsardienne certes, étaient qui plus est de la partie, ou qu'encore Don Siegel, po loin du dernier souffle, était aux manettes - le fait que le jeunot Ron Howard (avec encore des cheveux mais l'air aussi niais qu'un nain dans Willow)... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2009

The Lineup (1958) de Don Siegel

On reste à San Francisco et dans le film noir avec ce petit polar très corsé : une association de malfaiteurs (l'excellent Eli Wallach en tueur, brut de décoffrage, allié à son coach, Robert Keith, la fine moustache et des allures efféminées (un beau petit couple)) absolument truculente qui doit récupérer trois petits paquets d'héroïne cachés dans les souvenirs de voyageurs en provenance d'Asie. Trois missions qui doivent se passer comme sur des roulettes, en théorie, pour ces pros, et qui vont forcément provoquer un peu de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1