10 octobre 2019

Liberté d'Albert Serra - 2019

Il est des films qui sont comme de longs pensums, et malheureusement Albert Serra, après un film qui m'avait séduit, réalise un de ceux-là. Sur le papier, et dans les premières minutes pourtant, on a très envie d'aimer Liberté : on nous annonce le portrait d'un groupe d'aristocrates du XVIIIème siècle, déchus et décadents, expulsés de la cour du roi pour leurs moeurs quelque peu non-conventionnelles qui les poussent à s'enculer joyeusement et à se pisser dessus dans des parties fines nocturnes ; en gros, oui, des libertins dans le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2017

La Mort de Louis XIV d'Albert Serra - 2016

Faire un film en costumes et en reconstitution d'époque n'est après tout pas si difficile ni coûteux : il suffit de rester dans une seule pièce et de filmer trois acteurs portant plus ou moins perruques et brodequins, et le tour est joué. Albert Serra choisit donc l'option minimaliste, et réussit haut la main le plus beau film historique de l'année. Il filme la mort d'un roi mythique, certes, mais pour ce faire, plante sa caméra au milieu d'une minuscule chambre. Le sujet : l'affaissement d'un corps légendaire, la lente agonie d'un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2009

Honor de Cavalleria (2006) d'Albert Serra

Lorsque certains films s'achèvent, c'est un réel soulagement. Honor de Cavalleria fait malheureusement partie de ceux-là. Les errances du Quixote et de Sancho dans la nature avec une trame réduite au strict minimum (moins, le film devient un trou noir), cela m'ennuie presque plus que de retourner au taff dans 15 jours, c'est dire : Q & S fixent l'armure (15 min), Q & S se baignent (12 min), Q & S mangent des noix (4 min),... Terrible, on ne sait si cela se veut naturalissime, zenissime, becketissime ou existentialissime... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:22 - - Commentaires [9] - Permalien [#]