07 novembre 2018

Sur le Chemin de la rédemption (First Reformed) de Paul Schrader - 2018

Paul Schrader a réalisé tellement de merdes que voir arriver un film aussi digne que First Reformed ne peut que surprendre et pousser à la bienveillance. Pourtant ce film a tous les aspects du Schrader-movie dans ce qu'il a de plus malaisé : c'est naïf jusqu'à la puérilité, doloriste comme on ne l'est plus, excessif par tous les bords, pas toujours bien réalisé, ringard un peu, tout mal foutu. Mais je ne sais pas, un charme certain émane de ces tergiversations sacerdotales, et le tout est porté avec une telle conviction, une telle... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 juin 2017

Dog eat Dog de Paul Schrader - 2017

On est loin d'être des fanatiques de Schrader sur ce blog, mais rien ne nous préparait à Dog eat Dog, croyez-moi. On se demande comment un type qui en a vu d'autres, qui a côtoyé quelques grands, a pu fabriquer un machin aussi raté, qui s'engouffre dans le grand n'importe quoi formel et scénaristique avec un enthousiasme qui frôle le masochisme pur et dur, qui laisse ses cabots d'acteurs lui filer entre les doigts, et qui passe systématiquement à côté de chacune des scènes de son film, qu'elles soient d'action ou pas. Le scénario de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 août 2013

The Canyons (2013) de Paul Schrader

The Canyons est définitivement un bon titre pour cette merde d'une vacuité abyssale - j'avais aussi en huit lettres "insipide". Bret Easton Ellis au scénar (qui détenait déjà avec American Psycho - simple adaptation de son oeuvre - la palme de la séquence la plus... ridicule que j'aie jamais vue dans un film (et j'en ai vu une bonne poignée) : Christian Bale bite au vent et tronçonneuse à la main c'est quand même du lourd), ce pauvre Paul Schrader aux manettes, une pleïade des pires acteurs américains vivants sur le set (James Dick... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 juillet 2008

Mishima - une vie en quatre chapitres (Mishima : A Life in Four Chapters) (1985) de Paul Schrader

Difficile de faire plus barrée que la vie de Yukio Mishima. Paul Schrader bénéficie des gros moyens des studios de la Zoetrope (Coppola & Lucas), de la musique envoûtante (un peu pompière à l'usage mais soyons respectueux) de Philip Glass, pour tenter de décrire toute la complexité de cet homme qui tenta d'allier l'Art et l'Action - on imagine mal Jean-Luc Godard se faire hara-kiri sur l'esplanade de la Cinémathèque, c'est juste un exemple. Visuellement d'une grande richesse, construit sur trois niveaux (l'ultime journée, des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]