24 mai 2006

Le moine sacrilège (1968) (Gokuaku bôzu) de Kiyoshi Saeki

Bon on est loin du chef-d'oeuvre mais cette histoire de gros moine qui ressemble à David Douillet avec la barbe en collier et qui taille aussi les jaunes en pièces (oui, bon ça va) est... rafraichissante... Il boit du sake sur le ventre de jolis donzelles, joue de l'argent en priant Bouddha pour se concentrer sur les dés (et ça marche), prépare des sashimi de souris (comme le saumon en fait) et se bat en employant tous les coups des arts martiaux japonais de ta mère (le coup de la hache, de la double hache, l'écrase tête à cinq... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

  1