01 septembre 2022

Feu follet (Fogo-Fátuo) (2022) de João Pedro Rodrigues

C'est enfin reparti cinématographiquement de mon côté avec cette petite variation de l'ami Rodrigues qui marie avec enchantement pompiers (dans tous les sens du terme, voire plus), nature, homosexualité et même, d'une certaine façon, sur la ligne finale, la relation pour le moins étroite entre pouvoir étatique et aristocratie - le tout à l'aide de petites chansons et autres chorégraphies légères et emballantes. Quand le jeune Alfredo, jeune homme blond et bouclé, à la stature un rien fébrile, issu de la nobilité, fait part de sa... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2022

Mourir comme un Homme (Morrer como um homem) de João Pedro Rodrigues - 2009

Voilà bien longtemps qu'on n'avait pas jeté un œil sur la filmographie de Rodrigues. C'est dans le droit sillon de Fassbinder qu'on le retrouve avec Mourir comme un Homme, qui pratique comme le maître allemand le goût du mélo pur allié à une fascination pour le monde gay et queer. Le film se concentre sur Tonia, drag queen autrefois star des cabarets, aujourd'hui vieillissante et plus à la mode. Son monde doré s'écroule, d'autant qu'elle n'arrive pas à franchir le pas d'une opération franche, à cause d'une foi religieuse qui... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2010

O Fantasma de João Pedro Rodrigues - 2000

Je ne sais pas pourquoi, mais les films que je regarde en ce moment sont beaucoup à base de garçons qui se sodomisent. P't'êt falloir que j'envisage un cycle. Dans le genre, O Fantasma est un must, puisque Rodrigues ne s'embarrasse pas de pincettes pour montrer des scènes de cul frontales : pas d'ambiguité, oui, ce sont bien des garçons qui se sodomisent. C'est d'abord ce premier degré dans ce qui est montré qui intéresse dans ce curieux film : peu expansif, préférant montrer que dire, Rodrigues fait preuve d'une belle audace dans les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]