13 juillet 2008

Le Dieu noir et le Diable blond (Deus e o Diabo na Terra do Sol) (1964) de Glauber Rocha

J'ai peut-être été un peu présomptueux de m'attaquer à ce "monument" du cinéma brésilien un dimanche après-midi au bord d'un abysse de grande fatigue. En relisant la chronique de l'ami Gols sur Antonio das Mortes, j'ai l'impression d'avoir exactement le même sentiment : on ne peut enlever à Rocha (un petite vingtaine d'années à l'époque, immense respect) les qualités esthétiques à son film (noir et blanc correct et beau panel de "grammaire" cinématographique - sens des plans ou du montage avec, comme moyen, deux... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2007

Antonio das Mortes (O Dragão da Maldade contra o Santo Guerreiro) de Glauber Rocha - 1969

Vous voyez Spielberg ? Eh ben l'inverse. Mal foutu, cradouille comme c'est pas permis, se moquant allègrement des ombres des micros, traitant par-dessus la jambe la direction d'acteurs, ne rougissant pas devant les duels à l'épée au cours desquels lesdites épées se tordent en deux (l'accessoiriste a une carte de fidélité chez Jouetland), Antonio das Mortes pourrait être le chef de file du cinéma impur et bancal qui fait souvent ma joie. Assez incompréhensible, à cause d'un montage que Rocha semble traiter comme secondaire, le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
  1