14 avril 2012

La Règle du Jeu (1939) de Jean Renoir

Classique parmi les classiques, La Règle du Jeu est une tragi-comédie humaine volcanique dont chaque plan est un vrai bonheur, non seulement pour tout "petit cinéphile" en herbe et (bien) plus si affinités cinématographiques : difficile de ne pas être ébloui par cette façon de mettre chaque scène "en mouvement" (de la cohue, à l'arrivée de l'aviateur, à la véritable "armée des ombres" qui regagnent, à la fin, le château), de jouer avec la profondeur de champ (Renoir est bien the "Boss" quand il s'agit de tourner une séquence dans un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 avril 2011

Le Journal d'une Femme de Chambre (The Diary of a Chambermaid) de Jean Renoir - 1946

Un des plus beaux Renoir, tout simplement, que ce The Diary of a Chambermaid, qui rassemble tous les thèmes du gars dans 90 minutes de fête pour les yeux et l'esprit. Dans les premières minutes, j'avoue que j'ai tremblé un peu devant le jeu de la pourtant sublime Paulette Goddard (la femme que j'épouserais si j'avais 70 ans de moins, pour sûr) : trop légère pour le sombre et trouble personnage inventé par Mirbeau, elle fait craindre une lecture trop premier degré du roman. Mais je me suis bien vite rassuré : son jeu est toute en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2011

Le Bled de Jean Renoir - 1929

Encore une rareté dans l'oeuvre du roi Jean, et c'est vrai que ce n'est pas très grave, tant cette oeuvrette ne rajoute rien à la gloire du souverain. Film de commande destinée à glorifier la colonisation en Algérie, Le Bled donne pourtant l'occasion de traquer, ici et là, quelques prémices thématiques de la filmographie à venir, et c'est déjà pas si mal. En plus, les 20 dernières minutes lâchent les chevaux, et font découvrir un Renoir cinéaste de films d'action qu'on ne soupçonnait pas. Donc, à voir...   Le scénario est... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 mars 2011

Le Tournoi dans la Cité de Jean Renoir - 1928

Encore une rareté que je dois à la bienveillance de Shang, qu'il en soit oint de la tête aux pieds des huiles les plus essentielles. On peut dire que le roi Jean n'hésite pas sur les moyens dans cette méga-production en costumes XVIème et en chevaux blancs. Tentant de rivaliser avec les gros films de cape et d'épée de l'époque, Renoir accumule les éléments spectaculaires, avec souvent un peu trop d'application pour ne pas que ça sent la rentabilité de location à plein nez. C'est l'histoire d'une rivalité amoureuse en plein règne de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 mars 2010

Chotard et Cie de Jean Renoir - 1933

Une petite rareté à se mettre sous les yeux, c'est toujours bon à prendre, surtout quand il s'agit du Roi Jean aux manettes. Autant le dire pourtant : Chotard et Cie n'ajoutera rien à la carrière du maître. Il est marrant et pittoresque à souhait, c'est sûr, mais en même temps il est très maladroit et assez rachitique au niveau du scénario. En gros, tout est centré autour du personnage de Charpin, sa gouaille légendaire, sa mauvaise foi éternelle et ses grandes colères surjouées de Marseillais. Ca suffit souvent à satisfaire l'oeil,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2009

Boudu sauvé des eaux (1932) de Jean Renoir

1 an après son meilleur film (La Chienne), où il est génial, et 2 ans avant son meilleur film (L'Atalante) où il est génial, vient s'insérer le meilleur film du génial Michel Simon : Boudu sauvé des Eaux où il est.......... Boudu. Comme le rappelle Jean Renoir lui-même en introduction au film de sa voix mourousienne, ce film est "un hommage à Michel Simon": il joue un clochard, il joue tous les clochards, c'est un clochard céleste, il est LE CERF-VOLANT BLEU (et c'est pas facile de jouer un cerf-volant). On est en 1932, Sarkozy n'est... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 mai 2009

The Amazing Mrs. Holliday de Bruce Manning (officiellement) & Jean Renoir (en réalité) - 1943

The Amazing Mrs.Holliday a visiblement été tourné à 99% par Jean Renoir, avant qu'il ne claque la porte et que le producteur du bidule, Bruce Manning, ne s'accapare le film. Ceci dit, quand on voit le résultat, on se dit que le roi Jean a bien fait de partir, et qu'il peut remercier le Seigneur que son nom ne figure pas au générique. C'est vraiment impossible, que ce soit au niveau des comédiens que du scénario. Mal tenue au possible, l'histoire ne cesse de changer de ton, et on dirait franchement un film improvisé en direct tant le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 avril 2009

Le Déjeuner sur l'Herbe de Jean Renoir - 1959

Les films de Renoir ont toujours fonctionné sur la lutte entre deux mondes : éducation contre ignorance, maîtres contre valets, Bien contre Mal, argent contre morale, ville contre campagne, etc. Le Déjeuner sur l'Herbe est donc bien un film renoirien, puisqu'on assiste à une fable moderne sur la science opposée à la nature. Meurisse est un savant partisan du développement de la fécondation artificielle, traitant par-dessus la jambe le sentiment amoureux et occupé uniquement du perfectionnement de la race humaine et du progrès : on... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2009

L'Homme du Sud (The Southerner) de Jean Renoir - 1945

C'est toujours émouvant de retrouver quelques traces du grand Renoir d'avant-guerre dans ces productions un peu impersonnelles des années de guerre réalisées de l'autre côté de l'Atlantique. Dans le cas de The Southerner, c'est le grand utopiste que l'on retrouve avec plaisir, celui qui exaltait jadis le Front Populaire (La Vie est à Nous), la solidarité (Le crime de Mr Lange) et les grands sentiments humanistes (La Marseillaise). Mais ces vertus historiquement très françaises, Renoir les transpose dans l'Amérique profonde, livrant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2009

Le Carrosse d'Or (The Golden Coach) de Jean Renoir - 1953

Toujours eu une tendresse particulière pour ce film, tendresse qui se confirme au fur et à mesure de mes visions. Le Carrosse d'Or, c'est de la magie, tout simplement : ça ne paye pas de mine, c'est même souvent à la limite du kitsch, c'est attendu dans son scénario et un peu guimauve dans son déroulement, mais c'est toute la beauté du cinéma qui se déploie ici, avec la simplicité et l'immense humanisme de Renoir. C'est en tout cas son dernier grand film, une sorte de confession définitive du maître sur son amour de l'art, du peuple,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1  2  3  4    Fin »