03 novembre 2008

Ploy (2007) de Pen-Ek Ratanaruang

On ne peut reprocher à ce réalisateur thaï d'avoir son propre univers. Adepte du plan fixe, de la belle lumière, du fond sonore intriguant - une note légère qui s'invite toujours en fond -, d'acteurs et d'actrices à la beauté lisse, Ratanaruang creuse son sillon dans ce cinéma à l'atmosphère éthérée, ensommeillée (si, ça se dit). S'il faut lui reconnaître un certain charme - une certaine dose d'érotisme même (il s'en passe de bien belle sous les jupettes) -, il y a aussi une petite impression de facilité ou du moins de déjà... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 avril 2007

Vagues Invisibles (Invisible Waves) (2006) de Pen-Ek Ratanaruang

Découvert avec Last Day in the Universe (genre de Lost in Translation thaï, si vous ne voyez pas ce que je veux dire c'est pas grave), Pen-Ek nous convie cette fois dans un monde presque lynchien, déshumanisé, fait d'errance, de couloirs (mentaux) éclairés avec des néons qui grésillent (cellules grises qui disjonctent), avec toujours une petite pointe d'ironie salvatrice. L'image gris-orangé est toujours parfaitement soignée, la bande son omniprésente mais en sourdine institue toujours un climat trouble comme les eaux du Yangzhe et si... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
  1