21 mars 2011

Jezabel (Another Man’s Poison) (1951) d'Irving Rapper

Un rôle taillé sur mesure pour la poisonous Bette Davis qui, dans cette adaptation d'une pièce de théâtre, peut montrer toute l'étendue de son talent : séductrice, manipulatrice, caustique, maline, une parfaite femme fatale diabolique dont le rire sardonique résonne jusqu'à la conclusion - terrible dernier plan soit dit en passant... Irving Rapper tente de faire ce qu'il peut pour nous faire oublier bon an mal an les ficelles de la pièce - belle variation des angles de prise de vue qui nous font découvrir ce manoir inquiétant sous... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

  1