12 octobre 2017

Réparer les Vivants (2016) de Katell Quillévéré

Gols avait lu le livre (et l'avait relativement aimé), le gars Shang a vu le film (qu'il a moins aimé, relativement). Alors oui, on est dans le don d'organes, le genre de sujets qui ne prête pas vraiment à rire (surtout post-mortem). Quillévéré s'appuie donc sur le livre de Maylis de Kerangal en restant dans la sobriété sobre : ici, chaque médecin est aux petits soins, chaque parent (noyé dans le chagrin, suite à la mort du fifils) reste digne, chaque receveur (de don) reste sur la réserve, chaque chirurgien est pro. A l'image du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 janvier 2014

Suzanne de Katell Quillévéré - 2013

Par rapport à son précédent film, Un Poison violent, le deuxième de Katell Quillévéré est un chef-d'oeuvre. Mais il y a encore du boulot avant que ce cinéma-là soit intéressant. Pourtant, la belle fait sagement ses devoirs du soir, tirant comiquement la langue et ne dépassant pas de la bordure, avec cet objet bien dans les normes du cinéma français sérieux et convenable. Le scénario et les acteurs y sont rois, la mise en scène est transparente ("sobre", dirait-elle sûrement), et on s'efforce en plus de faire croire à de l'audace... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2013

Un Poison violent de Katell Quillévéré - 2010

Comparez juste un des derniers plans de Un Poison violent, celui où des jeunes filles se réveillent dans leur dortoir de pension et se mettent à leur toilette, à n'importe quel scène de Naissance des Pieuvres de Sciamma : vous vous rendrez compte comment on peut filmer la même chose et être pourtant strictement des deux côtés opposés du manche. Quillévéré n'a pas du voir un ado de toute sa vie pour en livrer un portrait aussi dépourvu de la moiundre énergie, de la moindre sève, de la moindre vie. C'est pourtant le sujet principal de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]