21 décembre 2010

The phantom Light (1935) de Michael Powell

The phantom Light est en effet... un peu light, connaissant les réalisations futures de l'excellent Powell. On pense à la vue du titre et du générique d'ouverture (un genre de mort-vivant tout blessé sorti de nulle part et avançant cahin-caha) qu'il va être question de phénomènes mystérieux, de fantômes et qu'on risque même de mouiller sa culotte. Il nous faudra vite déchanter, l'intrigue se révélant n'être qu'une pauvre petite magouille financière sans qu'on tremble jamais une once. Ca commençait pourtant plutôt bien avec... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 novembre 2010

L'Espion noir (The Spy in Black) (1939) de Michael Powell

Retour au cinéma avec cet excellent petit film d'espionnage signé du duo Pressburger (au scénar) et Powell. Juste avant la seconde guerre, ils nous transportent en 1917 dans le paysage brumeux des Orcades et nous donnent à suivre la mission d'un Allemand, capitaine de sous-marin, en charge de détruire toute une partie de la flottille anglaise. Tout se passe comme sur des roulettes jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il faut se méfier des apparences... Une pincée de romance, des personnages qui "jouent la comédie" avec... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2009

Le Voyeur (Peeping Tom) (1960) de Michael Powell

Très grand film de Powell, chahuté et abattu à sa sortie avant que des gars comme Tavernier en France et Scorsese, Coppola et Lucas l'aient amené sur le chemin de la rédemption. Powell - sur un scénario de Leo Marks, un type qui passait par là - remplace le concept de caméra-stylo par celui de caméra-stylet (ouais j'ai passé un super Noël...) et nous livre un film puissant sur l'imaginaire, la peur, la frustration sexuelle et le pouvoir... des images. Traumatisé dès l'enfance par un père (joué furtivement par Powell himself...)... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2008

Le Voleur de Bagdad (The Thief of Bagdad) de Michael Powell et Ludwig Berger

Voilà un film qui convient parfaitement à une fin de dimanche aprèm. On sent bien que le producteur Alexander Korda n'a pas lésiné sur les toiles peintes, les décors en carton pâte de mosquées et les 300 millions de pixels couleur; ça pète le feu au niveau de la musique, et cela sent le bon vieux film d'action où il y avait encore une joie à voir les fils qui dépassent (mention spéciale pour les 28 filins du tapis volant, l'araignée remportant pour sa part, sur le fil, la victoire du monstre le plus grotesque, juste devant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2007

Le 49ème Parallèle (49th Parallel) (1941) de Michael Powell

Ce 49ème parallèle est certes une oeuvre de propagande (les teutons attaquent ma hutte au Canada) mais sans avoir forcément la main leste contre le régime hitlérien (le contraire serait surprenant...), il parvient à ne jamais tomber dans les énormes clichés du genre Allemands=tous pourris. On assiste surtout à la critique d'un système -justement de propagande- mis en place en Allemagne (jolie analyse des discours d'Hitler) et d'une idéologie véhiculée par Mein Kampf (disponible dans toutes les bonnes librairies chinoises) contre les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1