16 mars 2016

Pendez-les haut et court (Hang 'Em High) (1968) de Ted Post

J'aime Clint Eastwood parce qu'il est beau. Et digne, et droit dans ses bottes, et âpre au mal. Clint trouve ici un rôle à sa juste mesure dans ce western violent qui fait la part belle à l'attirance morbide des gens pour la mort : de cette clique de neuf personnes souhaitant pendre Clint pour un prétendu vol à cette foule immense qui vient assister, avec en toile de fond les paroles terribles parce qu'absurdes d'un prêcheur (célèbrons la parole d’amour divine en célébrant la mise à mort, amen), à diverses pendaisons en masse (six... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]