09 avril 2008

Kapò (1959) de Gillo Pontecorvo

Voilà sûrement l'un des films fondateurs de la critique française avec ce fameux travelling qui fera dire à Rivette : «Voyez […] dans Kapò, le plan où [Emmanuelle] Riva se suicide, en se jetant sur les barbelés électrifiés : l’homme qui décide, à ce moment, de faire un travelling avant pour recadrer le cadavre en contre-plongée, en prenant soin d’inscrire exactement la main levée dans un angle de son cadrage final, cet homme n’a droit qu’à mon plus profond mépris». Godard lui emboîta d'ailleurs le pas, refusant toujours toute... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

  1