22 mars 2009

Trop Tard de Lucien Pintilie - 1996

Trop Tard se place immédiatement en tête de mon classement (très provisoire) de l'oeuvre pintiliesque : s'il reste très fidèle à l'esprit toujours métaphysico-politique du Roumain, celui-ci lâche un peu les rênes et livre un film beaucoup plus direct que d'habitude. Il y a pourtant là-dedans une énorme complexité de thèmes, et on sent, comme toujours, une tendance très nette à l'allégorie et à la fable ; mais on peut voir aussi Trop Tard au premier degré et y prendre beaucoup de plaisir, et Pintilie délaisse les formes trop cérébrales... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 janvier 2009

Terminus Paradis de Lucian Pintilie - 1998

Critique à l'arme lourde du régime militaro-répressif du règne Ceaucescu en même temps que fable de l'amour fou, Terminus Paradis est un petit film charmant et gentiment décalé qui fait son effet. Moins volontairement allégorique que d'autres films de Pintilie, il déroule sa trame quasi-linéaire avec simplicité, sur les traces de son personnage attachant de rebelle passionné par une jeune poupée. Après une intro ruizienne (un déserteur se fait canarder par la police et l'armée, laissant au passage quelques cadavres des deux côtés,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 août 2008

L'Après-midi d'un Tortionnaire (Dupa-amiaza unui tortionar) de Lucian Pintilie - 2001

Je découvre Lucian Pintilie avec ce film, et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça me donne envie de voir les autres. L'Après-midi d'un Tortionnaire est tout de rigueur, tout de symboles, un film "intellectuel" et scientifique, mais qui a le grand talent de rester d'une simplicité biblique, et qui est même doté d'un humour étrange qui vous assied. Le sujet ne se prête pas beaucoup à la poilade : une journaliste vient à la rencontre d'un ancien tortionnaire de l'époque Ceaucescu, accompagnée d'un vieux professeur ancienne... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2006

Un été inoubliable (1994) de Lucian Pintilie

On peut venir me chauffer avec Vertov, mais pas avec Lucian Pintilie. Ca c'est dit. Il se dégage dans toute son oeuvre à la fois une certaine violence (physique ou mentale), une causticité et un humour pointu mais aussi une dimension humaine toujours remarquables. Pintilié ne juge pas, ne cherche pas à démontrer mais il montre tout simplement et c'est encore ce qu'il y a de plus dur. Un été inoubliable ne déroge pas à la règle traitant à la fois des complexités éthniques, de la connerie militaire (c'est pas un jugement, on s'entend... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1