07 février 2016

La Fille de Parme (La Parmigiana) (1963) d'Antonio Pietrangeli

Toujours un vrai plaisir de se replonger dans le cinéma italien des sixties (je me suis prévu un petit cycle, une bicicletta) en particulier lorsqu'il s'agit d'une œuvre de Pietrangeli et qu'il y a en plus une diva à tomber raide dingue, Catherine Spaak en l'occurrence... L'histoire d'une jeune femme qui, au passé (moult flash-back sur ses premières escapades de jeunesse) comme au présent, passe d'un homme à un autre comme Tarzan passe de liane en liane (bientôt les dix ans de Shangols, on sent la fatigue). Spaak perd sa virginité... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 novembre 2015

Je la connaissais bien (Io la conoscevo bene) (1965) de Antonio Pietrangeli

En attendant une ressortie chez Criterion en février 2016 (à Shangols, on est toujours un peu en avance sur son temps...), je me suis penché sur ce chef-d'œuvre (j’enlève les guillemets) de Pietrangeli. Avec une certaine joie amère. Amère parce qu'on a l'impression d'assister à la lente décrépitude d'une nabillette qui rêve de la Dolce Vita, qui rêve d'avoir son nom en haut de l'affiche, qui rêve quoi, une nabillette exploitée pour sa jeunesse éblouissante et ses formes et malheureuse comme une pierre en son âme. Stefania... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2015

Annonces matrimoniales (La Visita) (1965) d'Antonio Pietrangeli

On a tous besoin d'humour en ce moment, me disais-je, en me tournant une nouvelle fois vers un film italien des sixties. Et je fus bien avisé. François Périer (un peu comme Christian Clavier mais en drôle) m'a fait marrer de bout en bout. Associé à la douce Sandra Milo (dont le pétard ferait automatiquement tomber les deux bras - il déminaj comme disent les jeunes d'aujourd'hui), notre François fait des merveilles. Nos deux célibataires pensent tenir l'occasion de leur vie. Lui, romain, bouquiniste, commence à sentir la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
17 décembre 2011

Adua et ses Compagnes (Adua e le Compagne) (1960) d'Antonio Pietrangeli

Deux petites heures qui passent comme une plume en compagnie de nos quatre ex-prostituées (un quatuor mené par Simone Signoret (eh ouais, elle ne ment pas quand elle dit dans La Vie devant soi qu'elle a exercé le plus vieux métier du monde dans sa jeunesse) qui envoie du bois : Sandra Milo, Emmanuelle Riva, Gina Rovere) qui se lancent dans la restauration. Les bordels ferment, c'est la fin de toute une époque, mais nos jeunes femmes ne manquent point d'ambition. Elles rachètent un bâtiment totalement décati à la campagne, et il faut... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 03:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]