05 novembre 2014

Major Dundee (1965) de Sam Peckinpah

Sam Peckinpah est quand même loin d’être une cochenille. Il nous trousse un bon vieux western, de ceux qui mitonnent avant de dégager toute leur saveur : une poursuite jusqu’aux confins du Mexique d’Apaches sanguinaires, un antagonisme terrible entre deux « frères » devenus ennemis sur fond de guerre de Sécession et en prime (de la chasse) une pincée de romance qui tourne au vinaigre (magnifique séquence à trois avec gros plans qui tuent et jeu de regards qui flinguent). Sam Peckinpah prend son temps pour installer... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 janvier 2009

Coups de Feu dans la Sierra (Ride the High Country) (1962) de Sam Peckinpah

Un peu déçu par ce western très tranquille, je dirais po vieille école nan, mais sans vraiment de rebondissements (les coups de feu du titre français sont assez rares et on assiste plus en effet à une chevauchée pépère pas vraiment perverte). Deux anciens coéquipiers (Scott et McCrea période fin de carrière) et un petit jeune se retrouvent pour ramener à la banque une partie de l'or exploité dans des montagnes tout là-haut. Trahison, pardon, sens de l'honnêteté et une palotte histoire d'amour tentent de rythmer le tout. Si le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 septembre 2007

Le Guet-apens (The Getaway) (1972) de Sam Peckinpah

Il était tellement rare de voir un film de 1972 qui a moins vieilli que soi-même que cela touche vraiment à la magie. Peckinpah réalise LE polar des années 70 avec un Steve Mc Queen au top de sa forme. The Getaway est définitivement un excellent film qui s'ouvre sur 20 premières minutes hallucinantes de justesse, de profondeur, de rythme, de sens : on découvre un Mc Queen le visage fermé, le regard éteint, qui se voit refuser sa remise en liberté provisoire après 4 ans en tôle : le bruit lancinant des machines dans... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 mai 2007

Apportez-moi la Tête d'Alfredo Garcia (Bring me the Head of Alfredo Garcia) de Sam Peckinpah - 1974

Pas que je sois un grand fan, habituellement, des montages épileptiques du Peckinpah, mais force m'est de reconnaître que Bring me the Head of Alfredo Garcia est diablement efficace. Malgré une photo absolument immonde (mais c'est l'époque) et des costumes ringardissimes (mais c'est l'époque), ce film âpre et désespéré passe comme une lettre à la poste, dans ses élans westerniens autant que dans ses tendances à la romance. Ce film, c'est d'abord et avant tout Warren Oates, génial : tout en rictus nerveux, le visage entièrement... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2007

Un Nommé Cable Hogue (The Ballad of Cable Hogue) (1970) de Sam Peckinpah

Alors qu'un froid de canard s'abat sur Shanghai, pas mieux qu'un petit western pour se retrouver la gorge sèche et rêver d'un soleil chauffé à blanc. Mission réussie avec cette oeuvre quelque peu négligée dans la carrière de Sam Peckinpah. Il ne s'agit ni plus ni moins d'une sorte de Walden dans le désert, une sorte du mythe fondateur de la Frontière américaine, avec cet homme qui décide de s'installer au bord d'une source qu'il a découverte à 80 km de toute ville à la ronde. Cable Hogue (Jason Robards, tâte ma barbe si t'es... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2006

La Horde sauvage (The Wild Bunch) de Sam Peckinpah - 1969

Pourquoi Robert Ryan est-il pratiquement oublié ? La même classe que Gary Cooper, une tristesse à la James Stewart, le même froncement de sourcils qu'Eastwood (qui lui a tout piqué), et une filmographie impressionnante... Non, vraiment, le monde est injuste. Ceci dit, The Wild Bunch de Sam Peckinpah, même s'il y est excellent, n'est pas son meilleur film. Point positif : les scènes d'action pures sont bien, même si je ne suis pas convaincu que monter 8467 plans en une seconde (estimation personnelle) soit le meilleur moyen de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


  1