04 octobre 2015

Spendthrift (1936) de Raoul Walsh

Si on retrouve volontiers l'éternel triangle walshien (un homme, deux femmes : l'une plus vénale qu'une participante de Secret Story, l'autre tendre comme du bon pain), cette histoire a une fâcheuse tendance à enfiler les clichés comme un collier de perles. Henry Fonda, encore tout jeunot, est né avec une cuiller dans la bouche ; seulement si le gamin a hérité des avoirs de son pater, il n'a pas un sou en poche. Enfant gâté, il a non seulement la sale habitude d'organiser des fêtes grandioses et ruineuses et de parier,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 octobre 2015

La Fièvre des Particules (2014) de Mark Levinson

Vous avez toujours voulu savoir quelle était le poids de la particule élémentaire de Higgs ? Vous vous êtes toujours demandés si l'univers était supersymétrique ou si l'on avait affaire à un multiunivers chaotique ? Vous passez des nuits à vous demander s'il peut y avoir un rapport entre le monde de la physique et le monde artistique ? Vous comprenez absolument rien à que je viens de dire mais vous êtes malgré tout de nature curieuse ? Ce doc est pour vous que vous le vouliez ou non car vous faites partie de l'univers (ne me dites... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2015

Suit yourself or Shoot yourself 3 : The Loot (Katte ni shiyagare!! Ôgon Keikaku) de Kiyoshi Kurosawa - 1995

Le retour de notre duo de trafiquants-mafieux-losers, et comme le style de Kurosawa dans cette série s'affine d'épisode en épisode, on commence à bien apprécier ces retrouvailles. Rien de bien génial, non, toujours pas, on reste dans la comédie de divertissement de dimanche soir ; mais il y a une vraie patte là-dedans, un équilibre joliment tenu entre buddy-movie et farce macabre, une science indéniable des plans généraux, agrémentés d'un scénario amusant, on n'en demande guère plus. Cette fois, nos gars sont affublés d'une... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2015

Trois Souvenirs de ma Jeunesse - Nos Arcadies d'Arnaud Desplechin - 2015

Ça faisait longtemps que Desplechin ne nous avait pas estomaqués, et on avait plus ou moins fait une croix sur la veine sentimentale de son cinéma. C'était mal le connaître : le voilà de retour avec un film bouleversant et d'autant plus important qu'il semble être une sorte de somme, de bilan de tous ses films, comme s'il voulait d'ores et déjà en faire un jalon dans sa carrière. En trois souvenirs, parties disparates et hétéroclites, il refait un tour dans tout ce qui fait qu'il est un grand cinéaste, mettant un point (qu'on espère... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 octobre 2015

LIVRE : Intérieur Nuit (Night Film) de Marisha Pessl - 2013

Deuxième roman, et Marisha Pessl a déjà tout compris des ressorts qui font le fun d'un bon polar. Quand vous ouvrez la première des 700 pages de ce truc, vous êtes immédiatement embarqué, et vous sentez que la belle ne vous lâchera pas jusqu'au bout. Il faut dire que ce qui commence comme un polar classique dérive peu à peu vers des territoires beaucoup plus novateurs et excitants dans la littérature de genre (le livre sort d'ailleurs chez nous en collection blanche, chez Gallimard) : le film d'horreur, le giallo, dans ce que le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2015

Un Temps de Président (2015) d'Yves Jeuland

Après Le Président et Les Gens du Monde, Jeuland filme les "coulisses du pouvoir" et réalise la chose la plus fadasse qu'il soit. Certaines mauvaises langues diront sans doute "à l'image de...", je leur laisse la responsabilité de leur parole... Mais bon, difficile de ne pas leur donner raison... Qu'est-ce que Hollande pouvait bien avoir en tête quand il a donné son feu vert pour laisser faire la chose... Pour moi cela reste un mystère. Jeuland laisse traîner sa caméra dans les couloirs de l'Elysées et cela a autant intérêt que de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2015

LIVRE : Football de Jean-Philippe Toussaint - 2015

"Voilà un livre qui ne plaira à personne, ni aux intellectuels, qui ne s'intéressent pas au football, ni aux amateurs de football, qui le trouveront trop intellectuel." Sage incipit de Jean-Philippe Toussaint, qui prévient habilement toute tentative de critique : ce livre n'est pas pour vous. Alors, oui, le fait est, ce livre m'est passé en grande partie à côté, peut-être parce que je considère le foot comme un des sports les plus cons de la chrétienté, peut-être surtout parce que Toussaint échoue, la plupart du temps, à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2015

La Loi du Marché de Stéphane Brizé - 2015

Voilà typiquement le genre de productions qui ne souffrent aucune critique, à moins de passer pour un monstre froid asservi à la globalisation et au capitalisme grimpant. C'est pourquoi je m'y attaquerai avec audace. Rien ou presque à reprocher sur le fond : Brizé vise le film digne et indigné, humaniste et sobre, et il l'obtient. On suit à la trace les aventures d'un prolo cinquantenaire d'aujourd'hui, chômeur depuis la faillite de son usine, courant de Pôle Emploi en stages foutage-de-tronche, d'entretiens froids par Skype en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:04 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
01 octobre 2015

Talking about Food and other Things (2015) de Giovanni d'Onofrio

Petit doc d'un French vidéaste karagargesque sur les petites habitudes de (mal)boustifaille en notre contrée (Paris and around...). La chose n'a rien de scientifique (et ne se définit point comme tel d'ailleurs) vu le pannel ultra-limitée (seulement cinq personnes et un couple) mais permet au moins une petite ouverture sur la façon dont nos compatriotes considèrent aujourd'hui la cuisine. Force est de reconnaître que dans l'ensemble (notons une résistante), ils ne se cassent point la tête, la plupart des produits "cuisinés" étant du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2015

Scum (1979) d'Alan Clarke

Un film interdit par Thatcher ne peut pas être totalement mauvais, même s'il est anglais. Clarke nous plonge dans l'enfer vécu par ces jeunes garçons inglish au teint blanc et rouge (comme leur drapeau, c'est pratique) placés en établissement de redressement. Les règles sont stricts, les gardiens constituent une parfaite équipe d'enculés ; dès l'arrivée dans ces écoles-prison, tu es mis au jus : après une attaque en règle de tes coucougnètes, "l'agent d'accueil" t'envoie deux-trois coups de poing bien sentis dans le bide qui ont de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]