02 mars 2006

Walk the line de James Mangold - 2005

                                          Pourquoi en France on n’est pas capable de faire des biopics ? Je rêve d’un film sur Michel Sardou qui pourrait s’appeler –on n’est pas obligé d’être d’accord, c’est juste une piste - « Le lac du Conemara ». Quoi ? C’est pas plus con que de demander à Jean-Claude Brisseau de faire « La marche de l’Empereur 2 ». Ah ben là quand même, on serait sûr. Ah si,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2006

Hostel d'Eli Roth - 2006

Depuis toujours, je suis à la recherche du film gore qui me rappelera mon adolescence, mes émois de gamin à la découverte des premiers Carpenter, de The Texas Chainsaw Massacre ou de Sam Raimi. Après la très bonne surprise de The Descent, la demie-déception de Land of the dead, et la complète déception de Red Eye, un petit coup d'oeil sur cette production de série B estampillée "produite par Quentin Tarantino". Ce film est une daube, quelque chose qu'on ne croyait pas revoir après les années 70, et surtout après la série... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2006

Zéro de Conduite de Jean Vigo - 1933

On découvre Zéro de Conduite (ma première vision doit dater de mes 14 ans, et bien qu'intrigué j'étais pas mal passé à côté) comme on découvre les premiers Bunuel, les premiers Cocteau ou Scorpio Rising de Kenneth Anger : on reste bouche ouverte, suffoqué par tant d'audace et d'inventivité, et on se dit : putain, le cinéma est illimité. Anarchiste (mais là, vraiment, pas comme Guédiguian), malpoli, bricolo, de très mauvais goût, libertaire, d'une jeunesse folle, intransigeant, expérimental, moderne, à 10000 lieues de toute tentation... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2006

Travaux, on sait quand ça commence (2005) de Brigitte Roüan

Mais c'est clair qu'on ne sait pas quand ça se termine... Une pochade qui se veut (là aussi) un hommage aux travailleurs immigrés, aux sans-papier avec de l'humour et un côté fleur bleue... Putain, la France va mal... A quand un grand film sur les travailleurs français immigrés en Chine? Bon rendons plutôt hommage au plus grand acteur comique de sa génération, Aldo Maccione, la classe. Il est gros, il est vieux, il est carreleur mais il t'emmérdé, pitit con. Pas facile pourtant de sortir du rang quand on a des acteurs de la pointure... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2006

Bolivia (2001) d'Adriàn Caetano

                      Film uruguayen d'un émigrant bolivien en Argentine - là déjà ça marque des points... La vie dans un bar d'un étranger qui veut gagner sa croute et qui doit se taper les contrôles de police et les réflexions de comptoir racistes... Sur le même principe -mais avec moins de maestria, il ne faut pas exagérer- que Do the right thing du père Spike Lee, la pression monte peu à peu entre les clients et les travailleurs étrangers jusqu'au drame final.... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2006

Le doulos (1962) de Jean-Pierre Melville

Si le Doulos (toujours cru que c’était un apero grec, je suis con parfois) n’atteint pas la perfection melvillienne du Samouraï, on a quand même à faire à du lourd. J’en veux pour preuve ces longues scènes où la caméra suit Belmondo comme un vautour qui volerait super bas, cette noirceur définitive où l’homme est un loup pour l’homme, où encore cette scène léonienne (là j’ai bon je crois) lors de la seule confrontation entre Piccoli et Belmondo. Un Piccoli au sommet de son art (comme finalement toujours…) avec une finesse de ton, une... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2006

Le nouveau Monde (The new World) de Terrence Malick - 2006

C'est bien ce blog : on passe sans transition de Kiarostami à Harry Potter, et d'icelui à Bergman... Rien à dire, éclectique et nécessaire. Parenthèse refermée. The new World : pas touché, pas ému par ce film, que visiblement il était pourtant de bon ton d'attendre avec impatience. Tout ça part très bien, une première demie-heure lumineuse, très douce et fragile, qui tient grâce à cette sublime musique (Mozart, Wagner, quand même) toujours surprenante là où elle est placée. Grâce aussi à la magie de ces gestes simples que Malick... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:21 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
28 février 2006

L'Arc (Hwal) (2005) de Ki-Duk Kim

                                         Alors que le sublime Locataires qui frôlait la perfection fonctionnait sur presque rien pourquoi dans l'Arc presque rien ne fonctionne? L'histoire de ce vieil homme sur son bateau qui veut épouser  la jeune fille qu'il a repêché (rires) le jour de ses 17 ans tourne à vide. C'est super drôle de voir qu'il chasse les divers prétendants de la fille à coup de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 05:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 février 2006

Harry Potter et le gobelet de feu (2005) de Mike Newel

                              Bon on a pas dit non plus qu’on était obligés de voir que des bons films… Harry Potter, c’est un peu comme la rentrée des classes : au début, on est un peu excités  de retrouver tout le monde, de savoir qui sera la nouvelle prof de sciences nat… mais au bout de quinze minutes on se laisse déjà gagner par le sommeil, la prof de sciences nat est pire que la précédente and so on… alors bon on essaie de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2006

24 heures chrono saison 4

Ah bon, on fait aussi les séries ? Bon… Alors, plutôt que de parler de 24, toujours aussi n’importe quoi, mais toujours aussi indispensable, palpitante, engagée (parfois à gauche, parfois à droite, il faut satisfaire tout le monde), bref toujours aussi géniale (malgré une saison 4 un peu molle aux jointures), je préfère parler de THE personnage de la série. Mary Lynn Rajskub est une actrice géniale, qui redonne confiance dans le cinéma américain. Elle n’est pas très jolie, c’est même limite une bûche, elle est... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]