31 mars 2006

L'Homme qui en savait trop (The Man who knew too much) d'Alfred Hitchcock - 1956

Forcément, on est dans la grande période des films de Bouddha, alors celui-là ne déroge pas à la règle : c'est un immense film, à deux doigts du chef d'oeuvre total, et c'est vraiment pour chercher la petite bête qu'on peut y trouver deux, trois défauts minimes. La première partie, au Maroc, tient entièrement ou presque sur les épaules de James Stewart, grandissime comme toujours. Il est absolument parfait en touriste, dépassé par tout ce qu'il voit et totalement anachronique dans ce paysage. Hitchcock, comme Woody Allen... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:51 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
31 mars 2006

Le Sacrifice (Offret) (1986) d'Andrei Tarkovski

Tarkovski est fort, très fort, trop fort pour moi... L'histoire pourrait certes tenir en deux lignes: un homme décide de faire le sacrifice de tout ce qu'il possède (femme, enfant, maison) si Dieu (?) met fin au conflit nucléaire en cours. Il couche avec une servante (Marie, forcément) le conflit s'arrête (ou était-ce un mauvais rêve?), il brûle sa maison et est interné. Bon. J'avoue que j'ai comme une envie de botter en touche. Si ce site a pour but de présenter avant tout une analyse personnelle (quitte à ce que les résumés frôlent... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 mars 2006

LIVRE : Les Oiseaux de Louis Calaferte - 1979

C'est toujours un bonheur de retrouver le vieil anar émouvant et malpoli qu'était Calaferte. Ce type fait partie de la poignée d'écrivains qui ont changé ma conception de la littérature, avec des missiles comme Septentrion, Un Riche Trois Pauvres, Promenade dans un Parc ou les Carnets (entre autres, il y a au moins 30 autres bouquins superbes). Les Oiseaux est une pièce qui fait partie du "Théâtre Baroque" du sieur. Comme toutes les pièces branques et jouissives de cette veine-là de LC, elle est poilante et frontale,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 mars 2006

Key Largo de John Huston - 1948

Nom de Zeus, ce film est une pure merveille. Jamais revu depuis mon adolescence fiévreuse et insomniaque, il me laisse pantelant, je vous promets que je suis au bord de la syncope. C'est une tragédie grecque : dans un monde qui part complètement à la dérive, physiquement (la tempête fait rage) et moralement (la société est livrée aux tueurs), un groupe de gangsters prend en otage des gens dans un hôtel. On comprend bien vite que deux mondes s'affrontent : celui du gangstérisme démodé, représenté par un Edward G. Robinson... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
30 mars 2006

L'homme Léopard (The Leopard Man) (1943) de Jacques Tourneur

Si, citant ma référence el Bibice, Snake eyes pourrait être la suite de Mission Impossible et Mission impossible II, la suite de Face/Off (C'est peut-être pas ça exactement, pardonne ma mémoire vieux), voilà la véritable suite de La Féline. Les premières séquences sont vraiment d'anthologie, notamment celle de cette adolescente, sacrifiée sur l'autel de la dictature des adultes... Cette dernière se voit obligée d'aller chercher un sac de farine dans la nuit sombre, envoyée par sa mégère de mère  alors qu'une méchante panthère... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2006

La Malédiction des Hommes Chats (The Curse of the Cat People) (1944) de Robert Wise et Gunther von Fritsch

Il y a deux choses tout d'abord auxquelles il ne faut pas se fier: 1) à ce titre ridicule et 2) au fait qu'il s'agisse d'une suite. Simone Simon étant morte à la fin de La Féline, il fallait trouver une solution: elle est d'une troublante simplicité, celle de faire passer tout simplement l'héroïne, la petite Amy Reed, 6 ans de l'autre côté du miroir.   Plus de méchantes panthères, juste un petit chat noir tout mignon au début. De malédiction, il n'y en pas à proprement parler si ce n'est que tout comme Helena dans le film de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 mars 2006

LIVRE : Daewoo de François Bon - 2004

Encore un truc sur le monde du travail, ou plutôt sur ce putain de monde pourri qui supprime le travail à ceux qui en ont besoin, mais là de grande tenue. Bon était parti sur les traces de la fameuse affaire Daewoo : le tableau habituel, licenciements en masse, délocalisation, mépris des patrons coréens, politique du "toujours plus de profit", et des ouvrières dans la dèche complète, leurs combats syndicaux émouvants et inutiles, leurs dépressions, leurs impuissances face à l'énorme machine mondialiste. Tout ça pour en faire... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mars 2006

Incident on and off a Mountain Road de Don Coscarelli - 2005

Tous les réalisateurs de films d'horreur, à l'exception notable de Carpenter et de Dante, sont-ils de droite (pas de mauvais esprit, les gars, on compte pas Lelouch dans les réalisateurs de films d'horreur, sérieux on a dit) ? C'est la question qu'on se pose en voyant ce film bas du front. Une nana (qui ressemble à une fille de pub, et c'est normal car ce film est esthétiquement une longue pub) épouse un acteur qui joue comme un pied de Mathilde Seigner, enfin un ancien de je ne sais quel conflit, qui est devenu une machine de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 mars 2006

La Féline (Cat People) (1942) de Jacques Tourneur

Comme quoi il faut toujours se méfier des femmes serbes. La légende veut qu'elles se transforment en panthère lorsqu'elles sont amoureuses et dévorent leur amant. Alors je vous raconte pas quand elles sont jalouses d'une autre femme, mieux vaut changer de trottoir. Cela nous vaut d'ailleurs la plus belle scène de ce film au travail remarquable sur les noirs, les ombres et les blancs à la nuit tombée. Lorsqu'Alice, l'amie amoureuse d'Oliver Reed nouvellement mariée avec Helena, the cat woman, se retrouve un soir dans la rue, elle... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
29 mars 2006

Ombres et Brouillard (Shadows and Fog) (1992) de Woddy Allen

J'ai toujours eu un petit faible pour Ombres et Brouillard. J'avais dû glisser la phrase de la fin: "Les gens ont besoin d'illusion comme ils ont besoin d'air" dans une de mes disserts à la Fac sur Les Pensées de Pascal ("La vie n'est qu'un songe et..." la pensée 512, de mémoire, qui n'est pas fiable et en plus j'avais une sale edition) et je m'étais encore attiré un commentaire du genre "???" en marge mais bon cela m'a fait rire de l'avoir glissée, c'est le principal. Sinon donc en dehors du fait... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]