03 janvier 2016

Le Voyage d'Arlo (The good Dinosaur) (2015) de Peter Sohn

Disney tente de nous resservir l’éternelle recette du Roi Lion (un carton au box-office) en nous comptant les aventures initiatique d’un petit dinosaure bien maladroit ma foi qui vient de perdre son père (lors d’une brusque montée des eaux, sûrement le résultat du réchauffement climatique) et exilé loin de ses terres. Rien de bien nouveau là-dedans sauf qu’on se demande rapidement à quel public ce dessin-animé s’adresse : que les tout-petits puissent être sensibilisés à la perte d’un parent, pourquoi pas… Plus difficile à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2016

Béliers (Hrútar) de Grímur Hákonarson - 2015

Sympa, l'Islande. Ses magnifiques montagnes enneigées, ses jolis moutons s'ébattant dans les prairies, ses événements traditionnels (concours de bétail, rendez-vous avec le véto), sa population riante... Hakonarson (sachant que "Son" veut dire "fils de", devinez le nom du père) aime bien son pays, et nous offre donc une vision énamourée d'icelui. Sauf que ses magnifiques montagnes sont en fait d'austères terrils aux neiges insupportables, ses jolis moutons des animaux attaqués par la tremblante, ses événements traditionnels des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 décembre 2015

Je suis mort mais j’ai des Amis (2015) de Guillaume et Stéphane Malandrin

Voilà la pochade belge de l’année (on s’est un peu plus forcé que d’habitude), le film de potes de barbus avec l’accent. Un groupe de rock aussi mauvais que du navet mais à l’esprit rock pur et dur, un mort parmi eux (le chanteur), le pèlerinage qui s’impose aux states. Rien de bien nouveau sous le soleil du nord sauf que bien sûr, rien ne va se passer comme prévu et nos gars (accompagné de l’ami noir et gay du chanteur – effet comique garanti) de se diriger plus vers le nord du Canada que vers Los Angeles. Un film loin des sentiers... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 décembre 2015

Les Feux de la Vie (Har har du ditt liv) (1966) de Jan Troell

On a un peu peur, au début de la vision de cette « fresque initiatique suédoise » de 2h40, d’assister à un reportage sur tous les boulots manuels liés au bois dans la contrée d’Ikéa. En suivant notre héros-adolescent, on découvre ainsi le travail en rivière pour convoyer les troncs ou encore le travail de coupe de bois… C’est passionnant (…) et surtout dangereux (l’un de ses comparses meurt en plaçant un bâton de dynamique dans le premier job, un gamin de son âge est écrasé par un tronc dans le second) : on ne se... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 décembre 2015

Mia Madre (2015) de Nanni Moretti

J'attendais, j'attendais sans doute un peu trop de ce film... parce que c'est Moretti, parce qu'il est un expert de la perte et du troussage finaud du mélo, parce que Turturro n’est jamais aussi bon que lorsqu'il est dans un registre intelligemment décalé, parce que, parce que... J'attendais et j'ai attendu patiemment laissant doucement le film installer ses personnages et son ambiance : Moretti et sa sœur cinéaste Margherita Buy sont aux petits soins pour leur mère, tendus dans l'attente d'un rétablissement. Margherita doit... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 décembre 2015

LIVRE : Mohicans de Denis Robert - 2015

Est-on toujours Charlie un an après les "Evènements" ? Pour l'insolent Denis Robert, on avait cessé de l'être bien avant, et il décide donc de retracer la biographie de la grandeur et de la décadence du journal satirique, histoire de nous montrer ce que c'est que la trahison et la récupération. Car tout, dans Charlie Hebdo, semble être une histoire de renoncements, de récupérations, de coups de jarnac plus ou moins habiles et d'amitiés piétinées. Robert adore Choron et Cavanna, son livre est littéralement imprégné de larmes tout du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 décembre 2015

LIVRE : Helen Hessel, la Femme qui aima Jules et Jim de Marie-Françoise Peteuil – 2011

Tout, tout, tout, on saura tout sur les personnages de Jules et Jim. Après avoir lu il y a bien longtemps l’excellente thèse de doctorat de Karin Grund sur Franz Hessel et les ouvrages d’icelui, les journaux intimes de Roché et la bio (légère) des Reliquet, le Journal d’Helen bien sûr etc…, il nous manquait un ouvrage sur la fameuse, la redoutable Helen Hessel. C’est chose faite avec ce travail très fouillé de Marie-Françoise Peteuil (qui a même réussi à persuader Karin Grund de lui parler des dernières années d’Helen Hessel :... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
29 décembre 2015

L'Homme irrationnel (Irrational Man) de Woody Allen - 2015

Excellent moment encore une fois que celui passé en compagnie de Woody et de ses obsessions habituelles (en gros, présence ou non de Dieu, libre arbitre, culpabilité, etc), d'autant que celui-ci est un de ses plus réussis depuis longtemps au niveau formel. Le grand Darius Khondji, à la photo, habille d'élégance cette farce macabre qui cache sous le clinquant de sa mise en scène quelques tourments bien sombres. On sait que Woody aime jouer sur la frontière entre comédie et drame ; on y est en plein ici, puisque le film, même privé de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
28 décembre 2015

Les Aristochats (The Aristocats) de Wolfgang Reitherman - 1970

Le roi est mort, piétinons allègrement les restes du roi. Walt Disney s'est éteint avant la réalisation des Aristochats, et on remercie Vishnou : il serait certainement mort aussi s'il avait assisté à la première. Totalement indigne du maître, ce film est une véritable tâche dans la filmographie pourtant inégale des studios Disney. On a vraiment l'impression que, lui absent des écrans de contrôle, les techniciens du film se sont laissés aller au bâclage complet. Au niveau technique, c'est complètement raté, au niveau scénar, rien à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2015

Fargo saison 2 - 2015

Au bout de 2 saisons, je pense qu'on peut l'affirmer : Fargo est une série géniale, petit bijou d'écriture, d'ambiances, de mise en scène et de jeu d'acteurs. Toujours sous l'égide des Coen Brothers, mais en s'éloignant cette fois résolument de leur long métrage éponyme, cette nouvelle mouture recommence tout à zéro : autre lieu, autre intrigue, autres personnages, autre époque. Le seul lien qui relie les deux saisons, finalement, est esthétique : il tient à un style, une façon de regarder les choses, une "coolitude" du filmage et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]