22 février 2016

LIVRE : Envoyée spéciale de Jean Echenoz - 2016

Toujours un plaisir de retrouver l'ami Echenoz qui nous entraîne cette fois-ci dans une sorte de pseudo-thriller doublé d'un récit d'espionnage : tout cela est bien sûr à la sauce du chef, rien ne semblant vraiment sérieux (les kidnappeurs tombant amoureux de la kidnappée et cherchant à la protéger), ni bien probable (si vous voulez tout savoir sur les ressorts de la Corée de Nord, je pense que même un SAS est plus documenté). Mais de ce genre, de ces genres, tout comme le polar, l'ami Jean s'en amuse, aimant surtout, tel un Rivette... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2016

Agostino (1962) de Mauro Bolognini

Voilà un film relativement audacieux, au moins sur le papier, de l'ami Bolognini - No 48 chez Barilla. On commence doucettement avec les rapports à la limite limite de l'inceste entre la belle bergmanienne Ingrid Thulin et son tout jeune enfant unique. Dès le lever, entre la veuve et le gamin, ce sont des petits baci sur la bouche, c'est tout mimi, tout câlin, mais limite quand même. Il n'y a bien sûr rien de mal dans l'histoire (in the sixties, tout restait pur...), si ce n'est qu'on sent le gamin totalement collé pour ne pas dire... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2016

Out 1, noli me tangere (1971) de Jacques Rivette

Un vrai plaisir que de retrouver de façon "feuilletonnesque" les personnages de ce film de Rivette qui s'étale sur presque treize heures. Et ce d'autant qu'il y a moult acteurs de la Nouvelle Vague que l'on adore (De Jean-Pierre Léaud qui mérite à lui seul tout un paragraphe à Bernadette Lafont en passant par Françoise Fabian ou encore Eric Rohmer himself en caméo). De la trame, je ne lancerai que quelques mots au hasard : si l'on suit en toile de fond les (longues) répétitions du Prométhée enchaîné d'Eschyle au cours de ces huit... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 février 2016

Les huit Salopards (The hateful Eight) (2016) de Quentin Tarantino

Que vaut la dernière pièce de théâtre de l'ami ? Outre le fait que, comme ses amis Inarritu et Spielberg, il s'est senti obligé (prétention aux Oscars oblige) de nous faire un film de bien plus de deux heures (et encore, j'ai échappé à la coupure de 15 minutes prévue en salle), Tarantino donne de plus en plus l'impression de s'auto-parodier... Eh mon Dieu, ce western, à la sauce Quentin est aussi pathétique qu'une vieille boîte de conserve de sauce tomate rouillée. Je sais, ce n'est pas parce qu’on n’aime pas forcément le style du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:42 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
20 février 2016

Le Bal (Ballando, ballando) d'Ettore Scola - 1983

Le Bal est un projet typiquement scolaesque, dirais-je en préambule de cette éminente conférence, et ce malgré l'évidente singularité de la chose : c'est un film sans parole avec des acteurs français, certes, mais d'un autre côté tous les motifs du gars sont là. Le mélange entre mélodrame et comédie, l'arrière-plan politique, les rapports entre les sexes, l'attrait pour le clownesque et le burlesque, on reconnait notre gars derrière ce projet original, c'est évident. Le truc se regarde avec beaucoup de plaisir, même après les années... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2016

LIVRE : Ne Tirez pas sur l'Oiseau moqueur d'Harper Lee - 1960

A priori, ce livre a tout d'une lecture France Loisirs comme je les déteste : chronique d'une enfance dans l'Amérique ségrégationniste des années 30, humour doux-amer, petite héroïne mignone comme un coeur, et jusqu'à la mièvre photo de couverture qui m'a fait sursauter. Eh bien tout faux : Ne Tirez pas sur l'Oiseau moqueur est absolument charmant, souvent très émouvant, et assez subtil dans ses choix pour en faire un moment plus intelligent qu'il n'y paraît. Tout d'abord, il est exact que l'héroïne est parfaite : garçon manqué en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

19 février 2016

Du Silence et des Ombres (To kill a Mockingbird) (1962) de Robert Mulligan

Que peut-on reprocher à cette adaptation du bouquin de Harper Lee ? Eh bien pas grand chose pour être honnête : la trame reste totalement fidèle à l'esprit du bouquin (se concentrant sur les jeux des enfants avides de découvertes avant de se focaliser sur le personnage d'Atticus, leur père, lors du procès), le noir et blanc signé Russel Harlan est absolument sublime, faisant ressortir les ombres comme jamais lors des nombreuses séquences nocturnes, le jeu des trois gamins (de la chtite Scout, garçon manqué intrépide, à Dill, un peu... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 février 2016

10 ans putain !

♪ Il y a 15 ans à peine ♪... chantait Mort Shuman (Mort justement il y a 15 ans). Rien à voir en fait avec Shangols qui, en ce jour béni, a tout juste 10 ans, mais il fallait bien une introduction. Shangols, petite PME de deux employés bénévoles à ses débuts, n'a toujours pas évolué d'un pouce en dix ans. Est-ce dû au caractère réfractaire à toute corruption de ses deux fondateurs ou simplement à l'absence totale du sens des affaires de ces deux comparses ? Ne creusons point leur tombe. Shangols, c'est tout de même 6603 chroniques de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 février 2016

Les Racines du Ciel (Roots of Heaven) (1958) de John Huston

Voilà un film qui n'a pas super bonne presse, et, avant même de le regarder on se demande, les mains sur les hanches, ce qui pourrait bien en être la cause. Aux manettes, le grand Huston qui installa son équipe pendant cinq mois en Afrique : un film donc qui devrait sentir la sueur et le vécu. Au scénar, Romain Gary himself sur un film qui aurait été parfait en ouverture de la COP 21 : tuer les éléphants, c'est se tirer une balle dans le pied - protégeons les grosses bêtes, interdisons les massacres et le trafic d'ivoire (à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2016

LIVRE : Au Bonheur des Iles (Easy in the Islands) de Bob Shacochis - 1985

Voilà un écrivain ricain qui, on le sent, s'est imbibé de l'ambiance des comptoirs sous les tropiques, de la moiteur des îles et du sel marin porté par le vent en haute mer avant d'oser se lancer dans l'aventure de l'écriture. Ce recueil de neuf nouvelles nous balade notamment dans un hôtel où la gestion du personnel se révèle plutôt retorse, sur des bateaux où il n'est pas toujours facile de suivre sa route au côté de sa douce, nous fait suivre des discussions alcoolisées où l'on va batailler pour un singe ou décider de se lancer... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]