24 septembre 2016

La Légende de Zatoichi (vol. 21) : Le Shogun de l'Ombre (Zatôichi abare-himatsuri) (1970) de Kenji Misumi

Toujours un plaisir de retrouver Misumi aux manettes avec en plus cette fois Shintarô Katsu en coscénariste et la star Tatsuya Nakada en ronin jaloux. Ce volume 21 fait indéniablement partie des tous meilleurs épisodes avec un Zatoichi en pleine bourre, flirtant avec deux femmes, se retrouvant au lit avec un jeune homme (le premier passage gay friendly (quoique, pas si friendly que cela quand on y songe) dans toute la série), devant décimer la moitié de la population mafieuse du Japon ainsi que leur chef qui a la particularité... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2016

Ma Loute de Bruno Dumont - 2016

Dumont avait bien senti qu'il m'avait enthousiasmé avec son P'tit Quinquin. Il a donc voulu réitérer l'expérience sur grand écran, convaincu qu'il est désormais un réalisateur de comédie. Et moi, je dis bravo, belle tentative de prendre à contre-pied à la fois les amoureux de son cinéma passé (dont je suis) et ceux qui avaient grincé des dents devant l'impureté et les bravades de sa série télé. Nous voilà à cheval entre un univers déjà connu chez Dumont (les gars du Nord, la lutte des classes, la présence hyper forte du paysage) et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:12 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
24 septembre 2016

Dernier Train pour Busan (Boo-san-haeng) de Yeon Sang-ho - 2016

Arriver à fabriquer un film de zombies original semble chose impossible après les 40000 productions sur le thème. Yeon Sang-ho ne se prend pas la tête avec ça : il vous trousse allègrement un film qui semble être une compilation des scènes les plus marquantes des autres, les met bout à bout avec un sens du montage assez désolant, fait semblant de parler vaguement de l'état de la Corée du Sud contemporaine, histoire de rentrer dans la catégorie "horreur politique" qui marche bien aujourd'hui, et voilà. Tout ça est fait sans aucune... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 septembre 2016

Heart of a Dog (2015) de Laurie Anderson

Voilà ce qu'on pourrait être en droit d'appeler "un poème visuel animalier" ou encore "un poème filmique sur l'impalpable" - je crains d'avoir déjà perdu nos deux lecteurs. Laurie Anderson est une artiste touche-à-tout (musicienne etc, ai-je envie de dire) que l'on pourrait également présenter (pour le lecteur plus versé dans le people) comme l'ultime femme de Lou Reed (le film se clôt d'ailleurs sur le sublimissime Turning time around et rien que pour cela, cela mérite d'aller jusqu'au bout). Je vous vois venir de loin, vous êtes... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2016

LIVRE : Babylone de Yasmina Reza - 2016

Ouh là là, pas facile de rentrer dans ce livre de la gâte Reza qui s'essaie au "thriller auto-fictif" - mais content d'en sortir - : l'histoire donc d'un voisin, vous ou moi, qui cherche à capter l'attention de son petit-fils (par alliance), qui doute, qui aime à parler à son chat en italien et qui finit par étrangler sa compagne - elle fait chier à toujours vouloir parler de poulets bio, j'aurais fait comme lui... (Vous allez me dire "c'est un peu décousu comme résumé" - pas mieux, vous l'aurais compris, la chose ne m'a guère... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2016

Le Monde perdu (The Lost World) de Harry O. Hoyt - 1925

Les lecteurs assidus de ce blog connaissent peut-être notre passion, à Shang et à moi, pour les maquettes au cinéma. Si, comme nous, vous aimez les décors qui sentent la colle à bois et la peinture faite main, je vous conseille ce somptueux Lost World, qui devrait ravir n'importe quel inconditionnel de modèle réduit. Je ne sais pas qui est ce Harry O.Hoyt, mais il semble que son ambition et son culot soient sans limite : le voilà qui se met en tête, en 1925, de fabriquer un film de dinosaures, préfigurant ainsi le King-Kong de Cooper... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2016

Julieta (2016) de Pedro Almodovar

Plus Almodovar tente de se la jouer cinéaste "classique", sans effets drolatiques et excentriques mais avec beaucoup d'affect, moins j'adhère à ce cinéma mélodramatique et morne. Julieta, construit essentiellement sur un long flash-back, nous donne à suivre la trajectoire de cette femme qui porte en elle une forte dose de regrets et le poids de la culpabilité... Trois épisodes traumatiques ont ponctué cette vie : la mort d'un homme auquel elle avait refusé d'adresser la parole (crac, le gars passe sous le train), la mort... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 septembre 2016

LIVRE : Le Sanglier de Myriam Chirousse - 2016

Voilà un ouvrage truculent et absolument délicieux qui aurait pu tout autant s'appeler Une simple journée de merde dans la vie d'un couple (mais Le Sanglier, c'est plus canonique, j'avoue). On suit donc pendant 24h un couple qui du lever au coucher va devoir se confronter aux petits problèmes de la vie quotidienne et tenter d'échanger sans se foutre sur la gueule. C'est surtout au niveau des dialogues que Myriam Chirousse fait mouche, avec ces échanges vifs et mordants entre nos deux personnages principaux qui finissent parfois par... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2016

LIVRE : California Girls de Simon Liberati - 2016

"Toutes les théories de Charlie ne paraissaient à l’époque ni pires ni plus bizarres que celles de beaucoup de chapelles locales. Dans la vaste constellation New Age, elles n’étaient qu’une utopie parmi des centaines d’autres". Une lecture un brin glauque pour attaquer cette rentrée avec cet ouvrage du gars Liberati qui nous conte (par le menu, fan des Télétubbies s'abstenir) les meurtres ignobles commis par les Manson's girls, dont notamment l'assassinat de la plantureuse Sharon Tate. Ne m'étant jamais penché vraiment sur la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2016

The Night of - saison 1 (2016)

Des hauts et des bas dans cette série hautement addictive. De facture très classique, elle cultive pourtant un suspense serré, et n'oublie pas de nous en donner pour notre argent niveau mise en scène. On est bien contents dès le premier épisode, qui est sans conteste le meilleur : un jeune Pakistanais en vadrouille se fait embringuer dans une sombre histoire de meurtre. Il est arrêté par la police, mais pour une banale histoire de papiers. Les heures qu'il passe au commissariat s'apparentent à ce qu'a pu faire Hitchcock dans The... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]