04 décembre 2007

Tickets (2005) d'Ermanno Olmi, Abbas Kiarostami et notre ami Ken Loach

Un film un peu trop sur les rails pour vraiment soulever l'enthousiasme général (impossible en tout cas à réaliser en France... ben ouais, déjà vu plus d'une semaine de suite sans grêve? Ca va je déconne). Olmi est encore celui qui s'en tire le mieux avec cette douce romance/rêverie entre un tout petit professeur âgé et la souriante Valeria Bruni-Tedeschi - qui n'a pratiquement aucune ligne de dialogue mais 3542 sourires attendris différents. Le petit homme se complaît à se laisser aller à cette ultime histoire d'amour... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2007

L'Enfer (2005) de Danis Tanovic

Après l'excellent No Man's Land, Tanovic adapte la seconde partie de la trilogie posthume de feu-Kieslowski et on peut pas dire qu'il y aille avec le dos de la cuiller au niveau du réseau métaphorique. Me voilà un poil gêné vis-à-vis de mon partenaire chinois désireux de passer ce film le mois prochain; ah ouais y a deux trois trucs à déchiffrer, mais bon, on ne peut pas dire qu'ils soient tous d'une finesse de chocolatier suisse... Suite à un drame familial (la totale, un père qui a écopé d'une peine de prison pour... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2007

Le Million (1931) de René Clair

Cette comédie musicale de René Clair (et dire que ma grand-mère avait alors 19 ans, ça nous rajeunit pas) est certes rondement menée, boostée par le gars René Lefèvre (un ancêtre de Jean-Pierre Léaud, ça doit venir du front), mais bon on peut pas dire non plus qu'on reste passionné et scotché par chaque scène. Bah l'histoire est ce qu'elle est: un homme qui croule sous les dettes et qui voit défiler chez lui tous les commerçants du coin, apprend soudainement qu'il a gagné à la loterie... La joie fait place au doute lorsqu'il ne... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2007

Secret Défense de Jacques Rivette - 1997

Ca doit venir de moi... Ben oui, c'est quand même un film de Rivette, qui n'est pas le dernier des mulets, et pourtant j'ai l'impression d'avoir assisté à un téléfilm exsangue du dimanche soir sur France 3. Secret Défense commence comme un polar à la Chabrol, avec une sombre histoire de meurtre maquillé en accident que la "détective" Bonnaire (qu'on veut nous faire prendre pour une ado qui affronte un monde d'adultes) va s'efforcer de résoudre : son père est mort en tombant d'un train, sa soeur s'est suicidée sans raison,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2007

Règlement de Comptes à O.K. Corral (Gunfight at the O.K. Corral) de John Sturges - 1957

On est là dans un clacissisme de la plus belle eau, et il est inutile de chercher dans la filmographie du précieux John Sturges un quelconque démarquage par rapport aux sacro-saintes lois du western. Le gars est un artisan, qui ne se place jamais devant ses acteurs, qui filme avec la plus grande honnêteté possible des divertissements, et c'est ce qui le rend attachant : son amour du spectacle, sa fascination pour le classicisme, la modestie de son travail. Gunfight at the O.K. Corral est de ce fait un enchantement de gamin ; on est... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 décembre 2007

Le Mystère Picasso (1956) d'Henri-Georges Clouzot

Montrer un artiste exerçant son art, c'est le projet ambitieux d'un Clouzot filmant Picasso en temps réel. Il faut bien dire que dans la première partie du film, on est relativement déçu : certes, Picasso a un trait de génie (comme je dessine comme ma grand-mère, pas difficile non plus de m'épater), certes, le sens de la composition apparaît en live mais on est un peu frustré de voir que c'est finalement presque aussi facile... Clouzot pousse même le vice à lui demander de faire un truc en 5 minutes et le Picasso de s'exécuter... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 décembre 2007

Ouragan sur le Caine (The Caine Mutiny) (1954) d'Edward Dmytryk

Cette adaptation d'un roman couronné par le Pulitzer est remarquable dans sa finesse d'analyse des personnages et des relations qui se nouent entre eux. Portée par de grands acteurs (Bogart et José Ferrer, en brillantissime avocat, en tête), cette histoire a pour toile de fond la Seconde Guerre Mondiale qui n'est point un élément essentiel du récit: Dmytryk se concentre sur les rapports humains - le bateau proposant un excellent huis-clos- et nous livre une fin très riche dans son revirement de situation: les vainqueurs... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 décembre 2007

Confessions d'un Homme dangereux (Confessions of a Dangerous Mind) de George Clooney - 2002

Les Weinstein et Soderbergh à la production, Charlie Kaufman au scénario, et une pleiade de comédiens glamours à la distribution : il aurait vraiment fallu que le père Clooney soit un gros manche pour rater son premier film. Donc, Confessions of a Dangerous Mind est un joli film, agréable, parfois assez original, voire audacieux, et on passe deux heures peinardes au bon royaume d'Hollywood (ses strass, ses paillettes, ses beaux jeunes gens, etc.) Clooney décide de raconter l'histoire peu banale d'un gars qui fut une star de la télé... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2007

LIVRE : Le Sommeil agité de Jean-Marc Roberts - 1977

L'idée de départ du bouquin était séduisante: un homme qui vole à chaque fois que le film passe dans un ciné de la région les bobines de La Nuit du Chasseur de Laughton; je me disais, tiens ça peut être po mal, hein. Et ben j'avais tort, oh ça se lit vite, pile-poil le temps de faire un Shanghai-Nankin: l'histoire pseudo-rocambolesque est non seulement hautement improbable mais surtout écrite avec le même style que ma tenue vestimentaire (tous mes proches le diront, pas une référence). Bref, un roman de gare? Oh c'était juste... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 novembre 2007

Machorka-Muff de Jean-Marie Straub et Danièle Huillet - 1962

Euh alors bon, c'est un film de Straub et Huillet, donc forcément on n'est pas dans le vaudeville le plus cristallin. En même temps, c'est leur premier film, et donc, on arrive quand même à ne pas trop s'endormir. Le couple infernal va même jusqu'au montage serré, voire rapide, et se laisse aller à quelques excentricités d'une folie totale (genre un travelling sur trois mètres ou une construction de décor). Résumant un roman de Böll en 16 minutes chrono, Machorka-Muff décrit l'ascension fulgurante d'un militaire arriviste qui se hisse... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]