11 mai 2008

La Taverne de la Jamaïque (Jamaica Inn) d'Alfred Hitchcock - 1939

Pas très passionnante, cette incursion de Bouddha dans le film d'aventures en costumes. Pour ce dernier opus britannique, on sent le compère empêtré dans ses problèmes de scénario, un peu gêné par le jeu outrancier de Laughton (en roue libre, et pourtant assez génial), et décontenancé devant le peu de matière pour s'exprimer... Jamaica Inn, du coup, est un de ses films les moins personnels, les moins stylisés, se contentant de remplir (certes brillamment) son cahier des charges. Hitch n'est pas fait pour le film à la Stevenson,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 mai 2008

Bells from the Deep: Faith & Superstition in Russia (Glocken aus der Tiefe - Glaube & Aberglaube Rußland)(1993) de Werner Herzog

On part cette fois-ci du côté de la Siberie, au nord de la Ienisseï, et on ne peut définitivement pas enlever le don à Werner Herzog de dénicher quand même des personnages qu'on croise pas tous les jours dans la rue : ça commence par des chanteurs (solo, puis duo) à la voix gutturale qui parviennent à faire sortir deux sons à la fois : étrange mélodie qui va nous emmener aux confins d'un autre monde. Nous voilà tout d'abord avec Jésus-Christ himself (d'accord, je l'ai jamais croisé, mais le type s'est méchamment inspiré de toutes... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mai 2008

Histoire(s) du Cinéma : (1B) Une seule Histoire (1989) de Jean-Luc Godard

J'avoue avoir eu beaucoup plus de mal à suivre (mon cerveau s'alanguirait-il si vite, mon Dieu!) ce second opus qui part un peu plus dans tous les sens et qui semble souffrir également d'une question cruciale de droit, la plupart des extraits étant le plus souvent réduits au simple titre des films... Beaucoup moins facile de faire le lien et de prendre du recul sur ce flux constant d'idées et d'images. Pour JLG, les deux grandes histoires du ciné s'articulent autour du sexe et de la mort (quel meilleur titre en illustration... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 mai 2008

LIVRE : Jeune Fille d'Anne Wiazemsky - 2007

Un petit livre un peu sans conséquence que ce Jeune Fille, dont j'attendais un peu plus quand même. Anne Wiazemsky, c'est l'actrice principale de Au Hasard Balthazar de Bresson ; elle revient ici sur cette expérience de tournage, le premier de sa carrière, alors qu'elle avait 18 ans et ne savait rien de la vie. Un bouleversement intérieur, narré avec simplicité et légèreté, une aventure au sens strict, compliquée par les rapports troublants entretenus par Bresson vis-à-vis d'elle. C'est très joli, plein d'anecdotes sur le monde du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mai 2008

Une Femme disparaît (The Lady Vanishes) (1938) d'Alfred Hitchcock

The Lady Vanishes est une grande réussite de bout en bout et on est prêt à pardonner à Hitch le premier plan sur la maquette de la petite gare ferroviaire dans les montagnes - d'autant que les mouvements de deux des trois figurines sur le quai de la gare sont finalement assez poilants. Le rythme est aussi enivrant que l'air pur des montagnes et on retrouve une multiplicité de scènes et de thèmes typiques de Bouddha. La nouvelle copie de la version Criterion est au diapason de cette oeuvre. On ne sait par où commencer : la première... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 mai 2008

Black Book (Zwartboek) (2006) de Paul Verhoeven

Véritable retour aux sources pour le provocateur Paul Verhoeven après cette -trop- longue période américaine ? Oui et non. Oui, parce qu'il revient avec un sujet qui lui tient à coeur situé dans son propre pays, réalisé en langue néerlandaise, sans véritable star - même si la chtite Carice Van Houten porte le film sur ses épaules et devrait pas tarder à obtenir ce statut. Non, parce que, malgré tout, la facture finale -de qualité certes- ressemble plus à celle d'un film américain, le Paul ayant perdu un soupçon de provocation en route... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2008

Histoire(s) du Cinéma : (1A) Toutes les Histoires (1988) de Jean-Luc Godard

Mon collègue me chambrant (je ne lui en veux point, son texte sur Frankenstein m'a tordu de rire ce matin et m'a donné la patate pour la journée - auto-congratulation ou "auto-Go(a)ls) sur ma capacité à aller dénicher dans les recoins les oeuvres les moins connues de JLG (des trucs intordables, parfois, certes, j'en conviens, mais aussi des perles, attention !), il fallait bien que je m'attaque à la montagne (sacrée): Histoire(s) du cinéma. Difficile de rendre compte de ce poème visuel mélangeant aisément citations, extraits,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 mai 2008

LIVRE : L'Amour et rien d'autre (The Kempton-Wace Letters) de Jack London & Anna Strunsky - 1903

Comment ? Un London que je n'ai pas lu ? L'excellente maison Phébus a entrepris de publier l'intégrale du génie, et un jour ou l'autre, il fallait bien que je tombe sur un inédit. D'où frottage de mains et babines baveuses. Bon, après lecture, c'est plutôt déception amère et doutes. Non pas que L'Amour et rien d'autre soit mal écrit, non non, pensez bien, mais disons plutôt que c'est assez pesant, et bon épisodiquement. La faute à cette Anna Strunsky, une amie de Jack, qui co-écrit ce livre : partout où London est vif et rythmé, elle... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 mai 2008

The Hitcher de Robert Harmon - 1986

Retour sur une des mes amours adolescentes, et retour perdant. Avec le temps, va, tout s'en va à vau-l'eau, et ce qui constituât un cauchemar délicieux à l'orée de mes 15 ans apparaît aujourd'hui comme un plat bien fade. Harmon est méritant, je ne dis pas, et tente un concept plutôt alléchant dans la première bobine. Un jeune gars prend Rutger Hauer en stop, qui, immédiatement, lui annonce qu'il va lui couper les deux bras et les deux jambes. Comme ça, sans raison. On se dit qu'on va assister à un film à la Duel, un de ces trucs... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2008

Notre Pain quotidien (Unser täglich Brot) (2005) de Nikolaus Geyrhalter

Bien fait d'avoir mangé avant, quand même. Pas envie non plus, après ce reportage, de me réincarner en poussin (uniquement pour les adeptes de tapis roulants super rapides, des Parisiens peut-être), en truie (15 gorets te tètent sans que tu puisses bouger un membre, l'enfer) ou en vache (pour les adeptes de la mort rapide). Cela donnerait presque envie de devenir végétarien si les légumes et les fruits n'étaient point aspergés d'autant de trucs liquides. Bon cela dit on découvre quand même plein de petits métiers dont on ne m'a... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]