26 novembre 2016

La Loi de la Jungle (2016) de Antonin Peretjatko

"Sache qu’en France, il n’est pas nécessaire de s’y connaître dans un domaine pour en avoir la responsabilité. Par exemple le ministre de la Défense, tu crois qu’il sait faire du tank." Je dois reconnaître que j'avais une certaine hâte de découvrir le dernier film de Peretjatko qui nous avait régalés avec La Fille du 14 Juillet. La présence de l'inénarrable Macaigne et de l'ouragan Vimala Pons (c'est pas moi qui le dis, c'est le générique ; j'en profite pour faire passer un message personnel : Vimala, tu passes à la maison quand tu... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 novembre 2016

Brooklyn Village (Little men) (2016) d'Ira Sachs

Tout comme le précédent film d'Ira Sachs (qui avait laissé mon compère de marbre), Little Men possède une petite musique intime bien à lui, distille des instants d'une belle fraîcheur, pour ne pas dire d'une belle candeur, et se clôt en douceur avec une petite pointe d'émotion. Il est clair qu'au niveau de la mise en scène Sachs ne va pas révolutionner le cinéma mais sa direction d'acteurs toute en petites nuances, son sens de la précision au niveau de l'écriture et du montage, permettent de passer un bien joli moment. Certains... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 novembre 2016

Le Jour où le Cochon est tombé dans le Puits (Daijiga umule pajinnal) (1996) de Hong Sang-soo

Dès ce premier film, on est confronté aux finauds rouages de la structure narrative des films de HSS. Quatre histoires se suivent, quatre histoires mettant en scène à chaque fois l'un des quatre personnages principaux, quatre histoires finement inter-reliées entre elles - même si on ne voit pas toujours à première vue les relations qui les unissent. Le cinéaste, pour la faire courte, raconte l'histoire d'un écrivain partagé entre deux femmes, une femme mariée qu'il aime (Bo Geyong) et une petite ouvreuse de cinéma qu'il fréquente... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2016

Cache-Cache pastoral (Den-en ni shisu) (1974) de Shûji Terayama

Trois ans après le "relevé" Empereur Tomato Ketchup (rien que le titre donne envie), Terayama nous entraîne dans ce songe aux images absolument éblouissantes (bien que l'abus de filtres puissent être parfois dangereux pour la santé... mais dans les seventies, tout le monde sait bien que la vie était arc-en-ciel) et au rythme lancinant (non ce n'est pas un western...). On découvre, au plein milieu du film, qu'il s'agit de l'enfance-même du cinéaste qui vient de visionner les premières bobines de son film... avant de rejoindre... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2016

Cas no 1, Cas no 2 (Ghazieh-e Shekl-e Aval, Ghazieh-e Shekl-e Dou Wom) (1979) d'Abbas Kiarostami

Intéressant dispositif mis en place par Kiarostami : un prof, une classe, des élèves. Pendant que le prof dessine un truc au tableau, un élève du fond s'amuse à faire du bruit. Au bout de la douzième fois, le prof perd patience et vire les sept gars des deux derniers rangs. Soit l'un d’eux dénonce le coupable et il sera réintégré à la classe (Cas no 1). Soit les sept devront attendre une semaine dans le couloir avant leur réintégration (Cas no 2). Après avoir montré chacun des deux cas succinctement filmés, une foule de personnes... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2016

Au-delà du Missouri (Across the wide Missouri) (1951) de William A. Wellman

Sur les conseils toujours avisés de notre poignée de commentateur, je m'attaquai d'un air serein à cette œuvre de Wellman (un vrai petit maître parmi les petits maîtres) que je ne connaissais point. Dès le départ, on note avec une grimace que l'ami Clarke Gable à cinquante piges est déjà un peu empâté (l'abus de truffade, je pense) mais l'on est indéniablement sous le charme de ce Technicolor du début des fifties qui pète le feu. On sera par la suite, étrangement, plus convaincu par le fond que par la forme et l'on s'en explique... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:39 - - Commentaires [96] - Permalien [#]

18 novembre 2016

La Tour de Babel (2014) de Julie Bertuccelli

Voilà un ptit doc qui m'avait échappé il y a deux cela deux ans et qui pourtant est en lien plus qu'étroit avec mon domaine professionnel (parfois je travaille, il le faut). Julie Bertuccelli suit donc sur une année une classe d'élèves allophones nouvellement arrivés en France, des élèves qui viennent de pays aussi divers que la Biélorussie, la Chine, le Vénézuela, l'Irlande, l'Ukraine, la Lybie et j'en passe... Bertuccelli se focalise sur la parole de ces futurs collégiens qui se libère en classe, sur leur interrogation sur ce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2016

Vers la Mort (North of Hudson Bay) (1923) de John Ford

Ça fait toujours plaisir de tomber sur un incunable de John Ford... Généralement, il est vrai, quand on tombe sur ce genre de perle, on est salement déçu... Eh bien, ce n'est pas le cas, réjouissons-nous, avec ce merveilleux récit d'aventures, certes un brin tronqué (il ne nous en reste que 40 minutes, mais la trame principale est clairement exposée et développée), qui nous emmène dans de magnifiques paysages enneigés... L'histoire est donc celle du gars Tom Mix qui part à la recherche de son frère aux confins du pays... S'il... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2016

Où en êtes-vous, Jean-Marie Straub ? de Jean-Marie Straub - 2016

Petit film de commande du Centre Pompidou qui permet de prendre quelques nouvelles de JMS. Eh ben ça va, merci, le compère est zen comme un moine bouddhiste, et passe son temps dans des pantalons bariolés à filmer ses chats dans une maison grand luxe au bord d'un lac. C'est un film anecdotique qui n'a pas dû demander beaucoup d'efforts à Straub, mais finalement c'est un de ses films les plus simples et c'est pas dommage. Ça s'apparente à un Cavalier encore plus épuré. Quatre plans donc, dont un raté (le premier) : deux chats qui se... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 novembre 2016

LIVRE : La Fille dans le Brouillard (La ragazza nella nebbia) de Donato Carrisi - 2015

Oui, alors là, je renie ce que j'ai écrit sur le livre de ce malheureux Serge Joncour : si écrire un livre est aussi facile que pour Donato Carrisi, Repose-toi sur moi est un chef-d'oeuvre de labeur et de précision. Il a dû falloir environ 3 heures de boulot à Carrisi pour écrire La Fille dans le Brouillard, qui est ce que j'ai lu de plus mal écrit depuis des années. On me rétorquera que là n'est pas la question, qu'il importe avant tout, dans un polar à succès, de donner à brouter une trame retorse et parfaitement montée. Oui, mais... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]