16 décembre 2018

Les Forbans du Désert (Ambush at Tomahawk Gap) de Fred F. Sears - 1953

Il en va de certains westerns comme du travail à la chaîne, et on te sortait parfois des films pré-formatés des usines, histoire d'alimenter sûrement la soif d'aventures d'un public facile. Il en va malheureusement ainsi de Ambush at Tomahawk Gap, qui semble répondre à tous les points exigés par le genre, et n'arrive à en doper aucun. Fade mais pas déplaisant, pas très bien foutu mais pas honteux pour autant, joué par des seconds couteaux qui font le job, aussi passionnant qu'un jour de vent mais plus passionnant qu'un jour de pluie... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2018

Crazy Day (I wanna hold your Hand) de Robert Zemeckis - 1978

Quelques années après la séparation des Beatles, Zemeckis revient sur la folie des fans de la grande époque, à travers un teen-movie survolté. Même si on reconnait au compère un savoir-faire indéniable pour ce qui est de fabriquer de l'entertainment fun dans les années 80, on ne peut nier qu'il soit souvent bien lourdaud dans son écriture et dans sa vision des personnages. C'est le cas ici : en voulant réaliser une comédie pêchue et hystérique, il est obligé de laisser tomber tout ce qui pourrait ressembler à de la finesse. I wanna... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
16 décembre 2018

LIVRE : Un sacré Gueuleton (A really big Lunch) de Jim Harrison - 2018

Histoire de se prendre une dernière tranche de Harrison, c'est un plaisir en cette période festive de se pencher sur cet ouvrage très répétitif, certes, mais où l'on ressent toute la dimension gargantuesque de notre écrivain préféré du Montana. Harrison, ce n'est plus un secret pour personne, aime chasser, pêcher mais surtout bouffer comme un ogre et boire comme un puits. Voilà un ouvrage qu'il ferait bon offrir à tout casse-couille végétalien, toute personne qui mange du bout des lèvres un poireau de peur qu'il ne hurle. Harrison,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 décembre 2018

Les Veuves (Widows) de Steve McQueen - 2018

Venant d'un cinéaste qui se montre partout comme un représentant du style et de la forme, Les Veuves est un film étonnamment classique, et on est à deux doigts de le trouver même carrément transparent. Le truc semble tout droit jailli de ces trucs un peu fades qu'on voit à la télé, et on cherchera en vain les inspirations (plus ou moins pertinentes, il est vrai) du McQueen de Hunger ou Shame. C'est exact : le gars cherche de temps en temps à rappeler qu'il sait faire dans l'esbroufe, et nous donne un ou deux plans-séquences, dont un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2018

La Flute de Roseau (Mest) (1989) de Yermek Shinarbayev

Martin Scorsese, ce sauveur cinématographique, à qui l'on doit la restauration de ce bien joli livre d'images kazakh ! On est indéniablement dans le film du monde avec ses bons côtés (exotisme, images léchées, scénar métaphorico-poétique) et ses faiblesses (lenteur indéniable, jeu d'acteur parfois un peu grossier). Shinarbayev nous raconte l'histoire d'une vengeance qui va s'étaler dans le temps et dans l'espace... Un prof un peu sur le nerf décapite une jeune élève toute mimi... Le père de la fille part sur les traces de ce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 décembre 2018

The Eye of Istanbul (2015) de Binnur Karaevli, Fatih Kaymak

Un petit tour du côté de l'art photographique et de la Turquie ? Allez tiens, cela ne peut pas faire de mal. Nous voici donc devant the monument de la photographie turc, en la personne de ce drôle d'oiseau d'Ara Güler (qui nous a quittés il y a tout juste deux mois à l'âge de 90 printemps). A l'occasion d'une rétrospective de ses œuvres, cet homme aux idées bien tranchées - un homme qui ne se laisse pas prendre pour un étourneau tombé du nid ("- Vous vous souvenez de cette photo ?", lui demande un rien naïf le journaliste. "- Vous... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2018

Under the Silver Lake de David Robert Mitchell - 2018

Un peu dérouté pour tout dire par ce film étrange, brillant par certains côtés et un peu confus voire mégalo par d'autres. Après le déjà cérébral mais grand It Follows, Mitchell a tendance à se prendre un peu pour un petit génie ; mais ça tombe bien : il l'est. On a donc droit à un puissant exercice de style, à une mise en scène absolument parfaite, même à un scénario souvent très beau, mais d'un autre côté le gars semble avoir eu les yeux un peu plus gros que le ventre, en tout cas celui de son spectateur. Il s'accorde 2h30 pour... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2018

Le Sel de la Terre (Salt of the Earth) de Herbert J. Biberman - 1954

Le film a presque autant d'intérêt du point de vue de l'histoire de sa réalisation que de son résultat lui-même (voir le délicieux livre de Guillaume Guéraud pour plus de précision), mais on reste quoi qu'il en soit pantois devant la réussite de la chose. Le Sel de la Terre raconte deux luttes : celle d'un groupe de mineurs mexicains entrant dans une grève désespérée pour obtenir des conditions de sécurité et de salaire humaines ; et celles de leurs épouses, qui décident que le combat syndical n'est pas que masculin, et qui se... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 décembre 2018

La Patrouille de Montagne (Gornyj patrul /Lernayin parek) (1964) de Artavazd Pelechian

Comme l'ami Gols, plus souvent qu'à son tour, ne rate pas une occasion de me chambrer (Quoi, tu n'as pas encore vu un film de Pelechian !!!), je sors de mes sabots LE Pelechian que lui-même n'a jamais vu, son film d'études (oui, en ce moment, je fouille les archives...). Cette Patrouille des Montagne est un doc à la gloire non pas de nos branleurs de cheminots (un peu d'humour en cette fin d'année... Et puis je peux me permettre, c'est pas comme s'il y avait des trains à Mayotte) mais à la gloire de ces Russes qui assurent la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2018

Borom Sarret de Ousmane Sembène - 1963

Une journée de la vie d'un charretier / chauffeur de taxi au Sénégal et malgré ses prières matinales, on peut pas dire que tout va se passer pour le mieux: client qui ne paie pas, femme enceinte qui s'endort sur son épaule, jeune riche qui le floue, gendarme qui lui confisque sa charrette... Le pauvre finira sa journé gros Jean comme devant (sa générosité l'ayant amené à donner son peu d'argent à un griot de rencontre) et lui aussi de se sentir un peu dans la peau d'un esclave. C'est réalisé tout de même avec beaucoup de légèreté et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]