06 octobre 2018

LIVRE : Monsieur Tristecon, chef d'entreprise de François Caradec - 1960

C'est court, c'est enlevé, c'est rigolo, c'est fin, bref voici le livre idéal pour faire une parenthèse salutaire dans le rentrée littéraire très sombre. Ce texte est une réédition d'un livre oublié par un auteur tout autant oublié (en tout cas inconnu de mes services), et on peut dire qu'il dépote : en très courts paragraphes, Caradec décrit le quotidien de Monsieur Tristecon, patron satisfait, adepte des lieux communs et des idées toutes faites, traînant sa crétinerie fière d'elle-même dans l'entreprise qu'il dirige en petit chef... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 octobre 2018

Lolita de Stanley Kubrick - 1962

Il en fallait, des glaouis, pour s'attaquer à l'inadaptable roman de Nabokov, et il fallait sûrement être le génie mégalo qu'était Kubrick pour se mettre à cette tache. Le gars engage Nabokov lui-même pour le scénario, réunit une bande de comédiens éclectique et y va à fond dans le style, ce qui est bien le moindre de ce qu'il peut faire. Mais force m'est de faire aujourd'hui mon coming-out : je n'aime pas beaucoup le Lolita de Kubrick, malgré mes efforts, malgré les qualités indéniables du film, et malgré certainement les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:06 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
05 octobre 2018

Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin - 2018

Une première fiction réussie pour ce Jean-Bernard Marlin, qui réalise un portrait de Marseille original en tout cas. C'est l'arrière-fond très présent de cette trouble histoire de "mac malgré lui", portée par des jeunes acteurs ma foi très intenses. Zachary, ado frondeur, sort de tôle et s'amourache immédiatement de Shéhérazade, jeune pute insolente. Peu à peu il va devenir le proxénète de la jeune fille, sans vraiment s'en rendre compte, et par amour inavoué pour sa belle va commencer à filer un bien mauvais coton. Jusqu'à devoir... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2018

LIVRE : Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard - 2018

Voilà typiquement le genre de livre qui fait tout pour que je le déteste. Et voilà pourtant un livre qui m'a gentiment touché, je dois être bien luné en ce moment. Sur les traces de Marguerite Duras, Pauline Delabroy-Allard raconte les étapes d'un amour, ni plus ni moins. Que cet amour soit tumultueux, puisque dirigé vers une femme fantasque, caractérielle, insaisissable, parfois ravageuse de charme et parfois horripilante, brillante, intellectuelle, célèbre, change toute la donne. Car le livre va devenir le minutieux portrait d'un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2018

Le Moment de la Vérité (Il momento della verità) (1965) de Francesco Rosi

Bon, n'étant pas franchement un grand fan des corridas, j'avançais un peu sur la pointe des pieds et une muleta sur les yeux pour en découdre avec ce film de Rosi. Même si les scènes de corridas se taillent la part du taureau, l'essentiel est forcément ailleurs : il s'agit bien - au moins au premier plan - de montrer l'ascension (et la chute ?) d'un gamin de paysan dans l'Espagne, guère folichonne politiquement, des sixties. Rosi excelle à faire une fiction aux allures de documentaire : description d'un monde paysan peu joyeux,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 octobre 2018

LIVRE : Tenir jusqu'à l'aube de Carole Fives - 2018

Ah mince, je trouvais que les femmes étaient vraiment en force en cette rentrée littéraires, qu'elles arrivaient enfin à sortir des pages de Marie-Claire pour pénétrer le domaine de la Littérature (cette phrase est infâmement machiste, c'est voulu)... et puis voilà Carole Fives, ses soucis trop graves de mère, son style de magazine et ses petits atermoiements d'enfant gâtée. Je ne dis pas, si vous êtes femme célibataire, mère, et dépressive, vous devriez pouvoir y trouver votre compte en termes d'empathie et de "c'est trop vrai, je... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2018

Leave no trace (2018) de Debra Granik

Après le surfait Captain Fantastic et le peu convaincant Nicolas Hulot, retour à la nature avec cette oeuvre de Debra Granik (le très bon (et âpre) Winter's Bone même si je pense qu'il n'y a que moi qui m'en souviens). Soit donc un père et sa fille vivant en autarcie dans un parc, une sorte de réserve naturelle forestière. Ce vétéran (il ne supporte plus le bruit de l'hélico) veuf (on n'en saura pas plus) se plaît à vivre au milieu des feuilles avec sa grande jeune fille débrouillarde mais un rien effacée... Et puis,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 octobre 2018

I Feel Good de Benoît Delépine & Gustave Kervern - 2018

Les deux gentils anars mettent de l'eau dans leur vin de table pour cette fois, et réalisent une petite comédie triste qui a son charme. Même si on y perd en grands coups de gueule salvateurs, on ne peut que respecter leur constance : malgré des traits beaucoup plus pastel, ils continuent à creuser une veine libertaire qui leur sied bien, à s'intéresser aux petites gens un peu cassées et aux territoires vierges de cinéma. Cette fidélité à leurs convictions ressemble fort à de la sincérité toute crue, et c'est la toute première... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2018

LIVRE : Dix-sept ans de Eric Fottorino - 2018

Une mère qui, sur le tard, fait une annonce à ses fils : oui, il y a bien longtemps, elle eut une fille dont elle a dû se séparer... Il n'en faut pas plus à l'ainé, Eric, tiens donc, pour avoir envie de mener son enquête : retour sur les lieux où celui-ci est né, Nice, pour retrouver les traces de sa mère adolescente. Une enquête prétexte autour d'un secret de famille qui sert surtout de révélateur sur la personnalité de sa mère, l'influence que celle-ci eut à subir de sa propre mère et sur la petite histoire familiale du narrateur :... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 septembre 2018

LIVRE : Le Revenant d'Eric Chauvier - 2018

Si Baudelaire revenait au XXIème siècle, se rendrait-on compte qu'il est génial ? Lui-même saurait-il qui il fut ? Le Paris d'aujourd'hui ressemble-t-il au Paris du XIXème ? Quel serait son sort ? C'est le postulat de ce petit roman étrange, qui voit son auteur, Eric Chauvier, sortir de ses essais sociologiques dynamiques pour se coltiner à la fiction. Baudelaire est donc de retour en zombie SDF, complètement abattu par son état, et traîne sa carcasse dans le monde moderne, ce monde où les attentats, les selfies et les McDo sont le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :